Aller au contenu
Dans les épiceries

La fraude alimentaire est davantage fréquente au Canada

La fraude alimentaire est davantage fréquente au Canada
Un panier est utilisé à l'épicerie. / Getty Images

La fraude alimentaire est davantage fréquente au Canada. Si les Québécois achètent du miel et de l’huile, notamment, ils ont une chance sur quatre d’acheter un produit ayant une étiquette contenant de mauvaises informations.

C'est ce qu'explique Sylvain Charlebois, directeur principal du Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire à l’Université Dalhousie, dans une chronique publiée dans La Presse.


À l'émission de Louis Lacroix, jeudi, écoutez l'intégralité des commentaires du spécialiste de l'alimentation. 


L’Agence canadienne d’inspection des aliments a récemment présenté son rapport annuel sur la fraude alimentaire.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Le premier ministre français Gabriel Attal est en visite officielle
30e anniversaire du décès de Kurt Cobain
3e place dans un sondage : la CAQ semble en avoir plein les bras aujourd’hui

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 18:00