Aller au contenu

Le pot de miel risque de coûter plus cher bientôt

Le pot de miel risque de coûter plus cher bientôt
Des abeilles produisant du miel / Martin Ruegner / Stone / Getty Images

Selon un article du quotidien Le Devoir, les apiculteurs vendraient leur pot de miel à perte au Québec.


Écoutez le président du comité de Montérégie des Apiculteurs et apicultrices du Québec et propriétaire de La miellerie du petit Bulldog, Alexandre Mainville, discuter avec Louis Lacroix des pertes que subissent les producteurs de miel québécois depuis quelques années.


«À l'automne, il faut nourrir les abeilles pour qu'elles puissent passer l'hiver. Nos abeilles ne sont pas locales, ce sont des abeilles importées. Donc pour passer l'hiver, chaque ruche a besoin d'à peu près 30 kilos de sucre chacune.»

Il explique que le sucre qui doit être donné aux abeilles pour leur permettre de réchauffer la reine au cours des périodes froides engendre des coûts qui mettent souvent le secteur en péril.

«Je ne connais pas un apiculteur au Québec qui vit seulement avec la vente du miel.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

L'élection partielle dans Jean-Talon sera-t-elle un coup de semonce pour la CAQ?
L’identité de genre fait encore débat à l’Assemblée nationale
Consultation à Québec sur l'immigration avec un invité douteux...

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00
75