Aller au contenu

Un ex-sommelier réussit à berner des juges dans un concours de vin

Un ex-sommelier réussit à berner des juges dans un concours de vin
Eric Boschman / Crédit : @studiosdc/Facebook

Un ex-sommelier belge a berné, dans le cadre d’une émission de télévision, des juges d’un concours international de vin, avec une piquette valant seulement quelques dollars à l’épicerie, soulevant avec humour des questions sur le milieu très exclusif des experts du vin.


Écoutez l’animateur Paul Arcand s’entretenir avec et humoriste et «ancien meilleur sommelier de la Belgique», Eric Boschman.


C'est une émission de la télévision, du service public, la RTBF, qui s'appelle On n'est pas des pigeons, qui a réussi à monter ce canular. L'équipe a créé une étiquette et a décidé d’inscrire le vin dans un concours.

«On ne peut pas mettre tous les concours dans le même panier. Il y a des concours qui sont extrêmement crédibles et c'est là toute la difficulté du truc, c'est qu'il y a des concours qui sont bidon, avec des médailles en chocolat et des concours Gilbert et Gaillard où on sait qu'il est à plus de 80 % de médailles. Et puis il y a des concours où il y a des quotas de maximum 20 à 30 % de médailles.»

Les réactions sont fortes dans le monde des concours qui commence à se questionner sur leur pertinence.

«Les Anglo-Saxons commencent à réagir aussi parce qu'eux sont très, très, très bien servis en concours bidon. Ils ont pleins de concours et n'ont que des concours publicitaires qui ont très peu d'intérêt.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Tout le monde a peur que ça dégénère» -Fabrice de Pierrebourg
Les réseaux sociaux inspirent les Québécois pour leurs idées de vacances
«Un peu comme un médecin de famille» -Christine Laliberté

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00