Aller au contenu
Escouade de renseignement pour contrer la violence

«On s'est aperçu qu'on pouvait être encore plus proactif»

«On s'est aperçu qu'on pouvait être encore plus proactif»
Luc Ferrandez / Cogeco Média

Le ministre de la Sécurité publique, François Bonnardel, a annoncé ce matin la création d’une escouade de renseignement sur la violence armée.

Benoit Dubé, inspecteur-chef de la sûreté du Québec, discute avec Luc Ferrandez de cet ajout à l'escouade CENTAURE, qui, depuis sa création, vise à lutter contre les violences armées.

«En faisant nos enquêtes, on s'est aperçu qu'on pouvait être encore plus proactif. C'est pour ça qu'on devait avoir une équipe intégrée en renseignement armé», explique-t-il

Selon ses explications, tous les corps de police seront touchés.

Écoutez-le expliquer comment se concrétisera cette nouvelle forme de lutte contre les violences armées...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

«J'ai de la misère à voir comment il peut se sortir de ce pétrin»
Violence et intimidation à l’école: plusieurs organismes laissés de côté
Les impacts de l'intelligence artificielle dans le monde du travail

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les dessous de l'immobilier
En direct
En ondes jusqu’à 12:00