Aller au contenu
Salaire des députés

«Le salaire doit être assez élevé, mais pas trop» -Pascal Bérubé

«Le salaire doit être assez élevé, mais pas trop» -Pascal Bérubé
Le député Pascal Bérubé / PC/Jacques Boissinot

La Coalition avenir Québec déposera jeudi un projet de loi visant à hausser le salaire des députés de l'Assemblée nationale de 30 000$.

Si le Parti libéral appuiera le projet de loi, les réprésentants de Québec solidaire s'y opposent et ceux du Parti québécois éprouvent un malaise.

Le co-porte-parle de QS, Gabriel Nadeu-Dubois, et le député péquiste de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, exposent lerus positions à l'animateur Patrick Lagacé.

Est-ce que QS s'opposea à la hausse des salaire ou la façon dont cela va être implanté?

«Les deux. Le processus est vicié depuis le début.(...) On aurait dû faire tout ça dans le cadre d'un processus qui est vraiment indépendant, et surtout, qui est exécutoire, c'est-à-dire, un processus qui ne met pas les députés dans la situation où ils doivent voter leur propre salaire.»

Le député estime de plus que le contexte économique.

«Se voter à soi-même une augmentation de 30 000 $, immédiate et rétroactive, quand des gens font ça dans une année, alors que le gouvernement du Québec offre 9 % aux femmes et aux hommes qui travaillent dans nos services publics... Pour toutes ces raisons, à Québec solidaire, on n'est pas d'accord.»

Son de cloche similaire avec la député Pascal Bérubé qui explique que la députation péquiste a appris l'existence de ce projet de loi à venir par des membres de la CAQ.

«Jamais au Parti québécois, on n'a demandé une augmentation de salaire. On était surpris de cette intention. J'ai l'impression que ça vient d'une pression du caucus. C'est évident que j'ai un malaise, sur la façon de faire et sur l'opportunité.»

Pascal Bérubé note que le salaire de député n'est pas un enjeu pour lui qui s'est fait proposer des sommes bien plus élevées pour travailler au privé.

«Selon mon expérience... Ça fait 16 ans que je suis à l'Assemblée nationale... Le salaire doit être assez élevé pour attirer des gens qui veulent y aller (en politique), mais pas trop pour en attirer pour des raisons salariales. La zone est entre les deux.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

«C'est un budget qui frappe l'imaginaire» -Patrick Lagacé
Un dernier match cette saison pour les Canadiens
«Où es-tu, mon bel étudiant?»

Vous aimerez aussi

0:00
9:26
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00