Aller au contenu
Roulement intensif du personnel en santé

«Ces personnes tentent de se sortir la tête de l'eau»

«Ces personnes tentent de se sortir la tête de l'eau»
Personne qui travaille dans un hôpital / Photo : Jonathan Kirn / The Image Bank / Getty Images

Le roulement de personnel dans les hôpitaux est de plus en plus problématique au Québec.

Luc Ferrandez aborde, vendredi, à l'émission Sans réserve, cette situation difficile - qui crée un manque d'organisation et pousse les travailleurs à quitter le secteur - avec Julie Bouchard, la présidente de la Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ).

«Former de nouveaux professionnels en soins, c'est très exigeant. C'est une énergie que l'on met tout en se demandant si la personne que l'on forme va vraiment rester. Il y a toujours cette inquiétude», souligne-t-elle.

La présidente de la FIQ précise que ce roulement important de personnel n'est pas le résultat d'un ensemble de personnes qui, sans êtres «à bout de souffle», tentent de se «magasiner un meilleur emploi».

 «Les professionnels en soins appliquent sur de nouveaux postes en espérant se sortir la tête de l'eau. Sur leur unité de soins actuelle, c'est soit le temps supplémentaire obligatoire qui est très présent ou encore une surcharge de travail qui n'a aucun sens.»

Écoutez l'intégralité de sa discussion avec l'animateur Luc Ferrandez...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Malgré des déboires, les Montréalais seront-ils indulgents avec leur mairesse?
«Je ne pense pas qu'on va perdre le Grand Prix, sauf que...»
«L'ATP est extrêmement tolérante sur quelque chose qui est très grave»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00