Aller au contenu
Problème de santé mentale et refus de traitement

«On ne peut pas évaluer quelqu'un contre son gré; c'est là que le bât blesse»

«On ne peut pas évaluer quelqu'un contre son gré; c'est là que le bât blesse»
Luc Ferrandez / Cogeco Média

L'animateur Paul Arcand a discuté jeudi matin avec Céline Brochu, une mère déplorant que ni les autorités ni le système de la santé ne semblent vouloir prendre en charge son fils, malgré les psychoses parfois violentes de celui-ci.

À l'émission Sans réserve, le psychiatre Gilles Chamberland fait un retour sur le cas de ce jeune homme de 18 ans qui refuse d'être pris en charge concernant ses problèmes de santé mentale qu'il a développés après avoir consommé de la drogue. 

Le psychiatre souligne qu'il est possible de traiter une personne mentalement souffrante contre son gré, mais qu'il s'agit d'une procédure complexe.

«Ça prend une ordonnance d'un tribunal, mais c'est extrêmement difficile à avoir, car il faut avoir évalué la personne. Il n'est pas possible d'évaluer quelqu'un contre son gré. C'est là que le bât blesse. Pour [procéder à l'évaluation d'une personne qui le refuse], il faut démontrer qu'elle représente un danger.»

 Écoutez l'intégralité des explications du Dr Chamberland...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Défaite de Gabriel Diallo aux Internationaux de France: «Il est sur un nuage»
Le SPVM fait appel à ses retraités: «Le programme est assez populaire»
Grands brûlés: un exercice de grande envergure en France en cas de catastrophe

Vous aimerez aussi

0:00
2:24
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00