Aller au contenu
Commission Normandeau-Ferrandez

La libéralisation de la vente d'alcool au Québec est-elle une bonne idée?

La libéralisation de la vente d'alcool au Québec est-elle une bonne idée?
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Le gouvernement du Québec doit-il libéraliser la vente de l'alcool au Québec?

Depuis de nombreuses années, consommateurs et experts critiquent le monopole de la SAQ.

En 2022, le chef conservateur, Éric Duhaime, avait notamment affirmé qu'il voulait simplifier la tâche aux producteurs d’alcool québécois en leur évitant de devoir passer par la SAQ pour vendre leurs produits.

Mercredi, le ministre des Finances, Eric Girard, a néanmoins indiqué qu'il n’a pas l’intention de «s’attaquer» au monopole de la SAQ. 

Il a toutefois souligné que la société d’État doit être plus «efficiente».

Notons que les dividendes de la SAQ financent des services offerts aux Québécois, comme les hôpitaux et les écoles.

Écoutez les chroniqueurs de la Commission Normandeau-Ferrandez, à l'émission Puisqu'il faut se lever.

«Je pense que la libéralisation de la vente de l'alcool est une bonne idée, mais le gouvernement va chercher des revenus ailleurs.»

«Ça fait 30 ans qu'on fantasme de mettre la hache dans le monopole de la SAQ. [...] L'idée est de créer plus de compétition. Eric Girard, hier, a soulevé un point fort important, soit celui de l'efficience de la SAQ. Ce qui est fondamental, c'est la gestion des inventaires de la société d'État...»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

Allergies alimentaires: moins d'interdiction dans les boîtes à lunch du Québec
Est-ce que Desjardins est déconnecté du Québec?
Gabriel Nadeau-Dubois prend la plume: «Une lettre qui va faire grand bruit»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à