Aller au contenu
Commission Normandeau-Ferrandez

La réforme de la consigne finalement graduelle: «Rien n'est simple au Québec!»

La réforme de la consigne finalement graduelle: «Rien n'est simple au Québec!»
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

La réforme de la consigne des contenants de boisson sera graduelle contrairement à ce qui était prévu au départ par le gouvernement du Québec. Est-ce une bonne décision?

Québec envisage désormais une autre approche, qui rassure d’ailleurs les détaillants. 

Ceux-ci plaidaient qu’une entrée en vigueur complète à une date unique serait un échec.

Le gouvernement Legault garde le cap sur la date du 1er novembre pour entamer l’application de sa réforme, mais suggère désormais de commencer par les contenants d’aluminium.

Dans un texte de La Presse, on peut lire ceci: «l’élargissement de la consigne à tous les contenants de boisson de 100 millilitres à 2 litres fera doubler le nombre de contenants consignés, qui passeront de 2,5 milliards à 5 milliards par année au Québec».

Écoutez les chroniqueurs de la Commission Normandeau-Ferrandez, mercredi, à l’émission Puisqu’il faut se lever.

«Les raisons invoquées par Benoit Charette (ministre de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs) semblent tellement graves que cela ne sera jamais réglé avant 2025. Ce système de consigne est ambitieux. S’il est appliqué, ce sera cependant le meilleur.»

«Il n’y a rien de simple au Québec. Je dois saluer cependant le pragmatisme du ministre. Il préfère prendre un peu plus de temps pour s’assurer que les Québécois soient remboursés pour leurs efforts faits en matière de consigne. Cela dit, les dépôts seront peut-être un peu compliqués…»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Comment Paris a réussi à nettoyer la Seine?
Jean-François Ruel, alias Yes Mccan, victime de Mégane Lalonde
Tourisme insoutenable: «Les milieux insulaires sont les plus sensibles»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00