Aller au contenu
À Vaudreuil

Un chauffeur d'autobus scolaire donne des tracts anti-école à des élèves

Un chauffeur d'autobus scolaire donne des tracts anti-école à des élèves
Le grand tour des réseaux sociaux / Cogeco Média

Un conducteur d’autobus adepte de théories complotistes a distribué des tracts à des enfants d'une école primaire de Vaudreuil. 

En effet, il a distribué vendredi des feuillets anti-éducation aux élèves.

«C'est une histoire qui a fait beaucoup jaser sur les réseaux sociaux. Ça s'est passé à Vaudreuil dans un bus scolaire de l’entreprise Bissonnette. Le conducteur en question était employé par l'entreprise depuis le 16 janvier. C’est donc assez récent. C'est un conducteur occasionnel. On le sait, ce secteur-là est lui aussi touché par la pénurie de main-d’œuvre. L'homme en question est adepte de théories du complot et si l’on se fie à ses réseaux sociaux que j'ai pu consulter, c'est tout un phénomène. Il se fait appeler Rex sur Internet.»

L’homme aurait profité des dernières journées de son mandat pour distribuer des tracts.

Mentionnons qu’Émile Cadieux, vice-président Québec de Transdev Canada, maison mère d’Autobus Bissonnette, a présenté ses excuses aux parents et aux enfants touchés par la situation.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Une nouvelle augmentation des frais d’immatriculation est envisagée
«Je ne peux pas croire ce que j'ai vu!» -Sophie Grégoire Trudeau
Le premier ministre François Legault a planté un arbre pour le Jour de la Terre

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00