Aller au contenu
Interdiction des saveurs

«Rendre moins attractif les produits de vapotage notamment chez les jeunes»

«Rendre moins attractif les produits de vapotage notamment chez les jeunes»
Un jeune qui utilise un produit de vapotage. / iStock / Getty Images

Le gouvernement du Québec interdit désormais les saveurs dans les produits de vapotage.

Est-ce qu’on a vraiment besoin d'une règlementation aussi sévère?

Écoutez Isabelle Charest, ministre responsable du Sport, du Loisir et du Plein air, en entrevue avec l'animateur Luc Ferrandez, mercredi.

«Un des grands motifs, qui va dans le sens des recommandations de la Santé publique, est d'agir en prévention. Notre objectif est de rendre moins attractif les produits de vapotage, notamment pour les jeunes.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Quels sont les coûts du télétravail et du travail en présentiel?
«Je voulais quitter pendant que j'aimais encore ça»
Les Celtics, champions 2024 de la NBA

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00