Aller au contenu
Avec une équipe qui n'a plus rien à donner

«Ce serait très malhonnête de juger Cayden Primeau» -Stéphane Waite

«Ce serait très malhonnête de juger Cayden Primeau» -Stéphane Waite
Caydeau Primeau / François Lacasse NHLI/Getty Images

Les Canadiens de Montréal viennent d’encaisser quatre revers de suite, dont trois sans appel à domicile.

Il ne faut certes pas s’acharner sur cette fin de saison qui s’étire comme un mal de dents. Au micro de Mario Langlois, Stéphane Waite fait remarquer – comme Dany Dubé, mardi – qu’il faut réaliser que le Tricolore ne présente plus sur la patinoire une équipe réellement compétitive.

«Je regardais, hier, les 12 attaquants du Canadien. Dans un monde parfait, il y en a quatre qui reviendraient l’année prochaine. Ça veut dire qu’il y en a huit là-dedans qui n’avaient pas d’affaires-là...»

Le gardien Cayden Primeau n’a évidemment eu aucun soutien de ses attaquants et Waite estime qu’il n’a pas si mal fait.

«Hier… Ça serait très malhonnête de juger Cayden Primeau avec une équipe qui n’a plus rien à donner, qui est «flat», qui ne marque plus de buts et qui joue mal défensivement. On ne peut pas le juger là-dessus.»

Waite explique son raisonnement.

On l'écoute...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Stéphane Waite

Ça sent la coupe avec... Kim St-Pierre
«L’évolution de Slafkovsky aide tout le monde autour de lui» -Martin St-Louis
«Toronto ne nous bat pas, mais trouvent une façon de gagner!» -Martin St-Louis

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00