Aller au contenu
Commission Normandeau-Ferrandez

Âge minimal pour travailler: le gouvernement a-t-il raison de légiférer?

Âge minimal pour travailler: le gouvernement a-t-il raison de légiférer?
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Avec quelques exceptions comme le travail d'été et le travail au sein d'une petite entreprise familiale, le projet de loi du ministre du Travail Jean Boulet fixe à 14 ans l'âge minimal pour travailler.

Avec la pénurie de main-d’oeuvre, est-ce une bonne ou une mauvaise nouvelle?

Écoutez les commentaires des deux commissaires.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Les gens ne veulent pas changer d'endroit comme ça»
«Les jeunes sondés en 2023 vont mieux et le temps d'écran aussi a diminué»
«Régler en partie, ou complètement, le problème en 72 heures»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00