Aller au contenu
Moins de gardiens québécois dans la LNH

«La position de gardien de but est moins attrayante» -Stéphane Waite

«La position de gardien de but est moins attrayante» -Stéphane Waite
Samuel Montembeault / Rich Graessle/Getty Images

Instructeur de gardiens de buts, Stéphane Waite est constamment plongé dans les chiffres touchant ces derniers.

Profil des gardiens, provenance, etc.. Il scrute les gardiens qui ont joué au moins 15 rencontres dans la LNH cette saison. Il partage ses observations avec l'animateur Mario Langlois au micro des Amateurs de sports.

Il y a désormais une plus grande présence de gardiens provenant d'Europe, mais moins du Canada et encore moins du Québec. En fait, cette saison, uniquement Marc-André Fleury et Samuel Montembeault sont des produits du Québec, vu que Jonathan Bernier n'a pas joué.

«Ma première année à Chicago, en 2004-2005, on avait 22 gardiens de buts qui avaient joué au moins 5 matchs dans la LNH: vingt-deux qui venaient du Québec... »

Et qu'est-ce qui explique une telle désaffection?

«La position de gardien de but est moins attrayante qu'il y a une quinzaine d'années.»

Stéphane Waite explique pourquoi on en est là...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Mario Langlois

Victoire de 9 à 2 face aux Yankees:un peu d'espoir pour les Blue Jays
Une quatrième Coupe Stanley pour François Allaire
«Les échanges vont se faire au moment du choix» -Daniel Brière

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00