Aller au contenu
Interdire les saveurs dans le vapotage?

«Le marché illicite attend juste une nouvelle comme ça pour pouvoir exploser»

«Le marché illicite attend juste une nouvelle comme ça pour pouvoir exploser»
Les jeunes sont nombreux à vapoter. / Getty images/Francesco Carta fotografo

On révélait il y a quelques jours qu’on s’apprête à serrer la vis à l’industrie du vapotage au Québec.

Dans un projet de règlement déposé par le ministre de la Santé, Christian Dubé, on y retrouve l’interdiction de la vente des produits de vapotage comportant une saveur ou un arôme autres que celui du tabac et on limiterait la concentration de nicotine dans les produits. 

Le directeur fondateur de l’Association des représentants de l’industrie du vapotage, Daniel Marien, estime que ça ne ferait qu'encourager les vendeurs illégaux de ces produits.

«Au niveau de l'industrie, on n’a absolument aucun tort. L’industrie est axée sur les adultes seulement, nos boutiques, nos établissements, sont 18 ans et plus. Enlever les saveurs, ça ne fonctionnera pas (pour décourager les jeunes). Tout simplement parce qu’il y a un marché illicite qui attend juste une nouvelle comme ça pour pouvoir exploser. »

Écoutez le directeur fondateur de l’Association des représentants de l’industrie du vapotage, Daniel Marien, au micro de l’animatrice Nathalie Normandeau, aborder l'interdiction des saveurs pour le vapotage. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

On passe la gratte: Personne n'est responsable de rien
Est-ce que les immigrants sont responsables du déclin du français?
Harcèlement envers les élus: «Assez c'est assez!» -Nathalie Normandeau

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00