Aller au contenu
La commission Normandeau-Ferrandez

Augmenter ou pas les subventions aux transports en commun?

Augmenter ou pas les subventions aux transports en commun?
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Si Exo veut maintenir son offre de service, il lui faut 30 millions de dollars additionnels, sinon, la société de transport sera dans l’obligation de réduire ses services à la population. L’ARTM prétend qu’Exo prend sa clientèle en otage, a-t-elle raison?

«Un commentaire sur la sortie de Benoit Gendron, le grand patron de l'ARTM… Mon dieu qu’on a l’épiderme sensible à la RTM, je lui suggère une petite camomille pour lui permettre d'être plus zen! Je me serais attendue à un peu plus de solidarité entre le grand patron et les opérateurs, qui, tous les jours, donnent les services en matière de transport collectif.»

Pour sa part, Luc Ferrandez comprend aussi la demande de subventions des transporteurs.

«Benoit Gendron sait que la crise est profonde. Elle s’explique facilement, c’est le télétravail. Une diminution de 30 % de l’achalandage. Quand tu as une diminution de tes revenus, pendant une augmentation de tes dépenses… salaires indexés, l’essence et les taux d’intérêts, c'est impossible d’arriver. Tout le monde le sait.»

Écoutez les commissaires Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez aborder les subventions nécessaires pour les transports en commun au micro de l'animateur Paul Arcand. 

Plus avec Paul Arcand

«J'ai été déchiré en raison des causes évoquées pour monter les taux»
L'accent saguenéen à son meilleur dans une vidéo devenue virale!
«Lionel Messi va remplir les stades partout en MLS» -Alain Crête

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Description de l'image non disponible
En ondes jusqu’à
En direct
75