Aller au contenu

«C'est pas nouveau que TikTok peut être contrôlé par les Chinois» -Louis Lacroix

«C'est pas nouveau que TikTok peut être contrôlé par les Chinois» -Louis Lacroix
Louis Lacroix et Philippe Léger / Cogeco Média

Alors que le gouvernement fédéral canadien demande un moratoire de l’utilisation de l’application TikTok en raison des risques de fuite et d’espionnage par le gouvernement chinois, le gouvernement provincial à Québec n’a pas encore statué sur l’utilisation des élus provinciaux.

Pour le premier ministre qui a 110 000 abonnés sur TikTok, c’est une façon pour François Legault de passer un message aux jeunes selon Louis Lacroix. Il se questionne toutefois sur le fait que les révélations ne sont pas récentes concernant l’application. Les élus et les fonctionnaires ont tout de même décidé d’utiliser l’application depuis un bon moment.

Pour Philippe Léger, il serait très surprenant que les politiciens québécois continuent à l’utiliser dans l’avenir compte tenu de toutes les révélations des derniers mois. Il estime que des brèches potentielles pourraient survenir chez des fonctionnaires qui ont accès à des informations privilégiées.

Écoutez Louis Lacroix et Philippe Léger aborder avec Luc Ferrandez les réserves quant à l’utilisation du réseau social chinois qui est mis au banc des accusés par plusieurs nations sur la planète quant à l’utilisation des données qu’elle récupère de ses utilisateurs.

On aborde aussi la demande de Marc Tanguay qui veut voir la vérificatrice générale enquêter sur le nombre de places dans les CPE.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

«Ce qui me fait peur, c'est l'idée de soumettre la Justice à la présidence»
Jean-Luc Brassard nous parle des origines de Augusta National
«Ça ne veut rien dire» -Maxime Pedneaud-Jobin

Vous aimerez aussi

0:00
8:43
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00