Aller au contenu
Subventionné, mais pas obligé de participer...

McGill boude une commission parlementaire: «Je trouve que c'est révoltant»

McGill boude une commission parlementaire: «Je trouve que c'est révoltant»
Les chroniques politiques de Jonathan Trudeau au micro de Paul Arcand, du lundi au vendredi. / Cogeco Média

Dans sa chronique politique, mardi matin, Jonathan Trudeau a constaté que l'Université McGill ne participera pas à la commission parlementaire spéciale sur les initiations violentes dans le monde du hockey.

«En 2005, le genre de pratique dont on parle ces jours-ci avait été rapporté au sujet de l'équipe de football de l'Université McGill», expliquait le chroniqueur qui aurait espéré que l'université partage son expérience, les leçons tirées et les moyens mis en oeuvre après ce triste épisode.

«Sur des revenus totaux de 1,47 milliard de dollars à l'université McGill, il y a 381 millions de dollars en guise de subventions du gouvernement du Québec réservé à la mission d'enseignement [...] Et ça ne peut pas permettre à un État comme le Québec, comme le gouvernement du Québec, d'exiger à l'Université McGill de venir s'asseoir et partager ses leçons, ses démarches pour faire en sorte qu'on protège mieux nos jeunes dans le sport dans l'avenir? Je trouve que c'est révoltant.»

Autres sujets traités dans la chronique politique:

  • Quel avenir pour Justin Trudeau? Les mauvais sondages et mauvaises nouvelles s'accumulent.
  • La députée Christine Labrie va déposer aujourd'hui la version 2.0 de la loi Françoise David, pour mieux protéger les aînés face à la crise du logement.
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Il est temps d'avoir un commissaire indépendant» -Me Valérie Assouline
Les Canadiens consomment davantage de produits au-delà de la date de péremption
Interdiction des pailles de plastique: Ottawa fait-il fausse route?

Vous aimerez aussi

0:00
7:19
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00