• Accueil
  • Pas d’enseignement à distance obligatoire en cas de 2e vague?

Pas d’enseignement à distance obligatoire en cas de 2e vague?

Pas d’enseignement à distance obligatoire en cas de 2e vague?Getty Images/E+/ filadendron
Thierry Karsenti

14:42

Thierry Karsenti

Détails

Selon ce qu’a appris La Presse, s’il y a une nouvelle fermeture des écoles en septembre, en raison de la pandémie, les enseignants du Québec ne seront pas obligés de donner leurs cours par visioconférence. 

C’est ce que révèle la journaliste Marie-Ève Morasse lundi matin dans le quotidien. 

En entrevue avec Jean-Luc Mongrain, Thierry Karsenti, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l'information et de la communication en éducation, estime que ce serait une erreur. 

«C’est une erreur de ne pas se préparer comme il faut pour cette deuxième vague qu’on entend parler depuis le mois d’avril. On doit tirer des leçons de ce qui s’est passé en avril passé. On doit se préparer pour faire ça autrement l’automne prochain»

«Imaginez si la 2e vague commence fin septembre-début octobre et que ça dure jusqu'en avril. On ne peut pas juste dire aux enseignants d'entrer en contact de temps en temps avec leurs élèves. Ce serait une catastrophe! On ne peut pas faire ça une deuxième fois de suite»

«Vous savez, le gouvernement a investi 150 millions. Sans être mathématicien, à 500$ la tablette, ça fait 300 millions de tablettes, ce qui est plus qu’il y a d’élèves et d’enseignants dans tout le Canada au complet. Donc, on aurait assez de sous pour équiper chaque élève et enseignant du Québec pour apprendre»

En direct de 05:30 à 10:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.