• Accueil
  • Le géant John Isner à un cheveu d'un premier titre Masters 1000

Le géant John Isner à un cheveu d'un premier titre Masters 1000

Le géant John Isner à un cheveu d'un premier titre Masters 1000Photo AP
John Isner

KEY BISCAYNE, Floride - John Isner s'est approché un peu plus du titre le plus prestigieux de sa carrière de 14 ans sur le circuit de l'ATP en disposant de Juan Martin del Potro 6-1, 7-6 (2) en demi-finales, vendredi, à l'Omnium de Miami.

« Je joue mon meilleur tennis depuis vraiment très longtemps, a déclaré Isner après le duel. Je suis très heureux de le faire ici. »

L'Américain de 32 ans a mis un terme à la séquence de 15 victoires de del Potro, qui a triomphé au tournoi d'Indian Wells il y a deux semaines en disposant en finale de Roger Federer. La fatigue accumulée par l'Argentin ces derniers temps semble avoir favorisé Isner, qui a dominé son adversaire au service ainsi qu'en fond de terrain.

Le géant de six pieds et 10 pouces a décoché 13 as, et il ne s'est jamais retrouvé à égalité 40-40 alors qu'il était au service.

Isner, la 14e tête de série, présente une fiche de 0-3 en carrière en finale d'un tournoi de la série Masters 1000. Son adversaire dimanche sera la quatrième tête de série Alexander Zverev, qui a vaincu l'Espagnol Pablo Carreno Busta (no 16) en deux manches de 7-6 (4), 6-2.

Âgé de 20 ans, Zverev a remporté deux titres de la série Masters 1000. Les deux sont survenus en 2017.

Isner s'est rapidement procuré une avance de 3-0 au premier set contre del Potro. Lors du bris d'égalité de la deuxième manche, il a réussi ses quatre premiers services, incluant des as à des vitesses de 138 et 139 milles à l'heure.

« J'ai joué plusieurs matchs au cours desquels je ne semblais pas libéré, a indiqué Isner. C'est mental. Tu dois te dire de tout tenter. Il n'y a aucune autre façon de jouer un point, surtout dans mon cas, parce que je ne suis pas du genre à courir de chaque côté. »

Del Potro, la cinquième tête de série, était le favori de la foule dans le sud de la Floride. Les partisans latins l'ont encouragé afin qu'il puisse venir de l'arrière.

« Au cours des dernières semaines, tout mon corps était fatigué, a-t-il affirmé. Mais j'ai tellement d'amour pour les partisans que la douleur s'estompe pendant les matchs. »

Isner tente de devenir le premier Américain depuis Andy Roddick, en 2010, à l'emporter à Key Biscayne.

La championne en titre des Internationaux des États-Unis, l'Américaine Sloane Stephens, se mesurera samedi à la Lettone Jelena Ostapenko (no 6) lors de la finale féminine.

1027
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.