nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2
  • Accueil
  • Les premières médailles du Canada dès dimanche?

Les premières médailles du Canada dès dimanche?

Les premières médailles du Canada dès dimanche?
L'équipe féminine de hockey sur glace / La Presse Canadienne

PYEONGCHANG, Corée, République de — Le premier dimanche des Olympiques d'hiver de 2018 sera fort occupé et le Canada pourrait y remporter plusieurs médailles.

Cinq événements à surveiller

DYNAMO HOLLANDAISE - Le patineur de vitesse Ted-Jan Bloemen détient le record du monde sur 5000 m et il est parmi les favoris pour grimper sur le podium ce dimanche. Bloemen est natif des Pays-Bas, où le patinage de vitesse est un mode de vie. Il est déménagé au Canada en 2014 et comme son père est natif du Nouveau-Brunswick, il a pu se joindre à l'équipe canadienne. L'expérience est très positive: Bloemen estime que la culture plus intime de l'équipe canadienne de longue piste lui sied mieux que l'atmosphère hyper-compétitive qui règne au sein de l'équipe néerlandaise.

DUEL EN DESCENTE - L'équipe canadienne de ski alpin a subi un dur coup quand le champion du monde Érik Guay a dû renoncer aux JO en raison d'une blessure au dos. Mais son coéquipier Manuel Osborne-Paradis a démontré qu'on devrait le considérer pour la descente, alors qu'il a inscrit le temps le plus rapide de la première séance d'entraînement, et le 13e de la seconde. Il dit que le plateau est si relevé que 10 skieurs pourraient mettre la main sur l'or olympique.

TITRE À DÉFENDRE - Le Canada amorce la défense de son titre au hockey féminin avec un match contre les athlètes olympiques de Russie. Peu importe qui composera la formation russe de hockey — le CIO a écarté plusieurs athlètes trouvés coupables ou soupçonnés de dopage des présents Jeux —, le Canada devrait s'en tirer avec une victoire facile: la Russie avait pris la sixième place à Sotchi.

UN MAX DE CONFIANCE - Le planchiste Maxence Parrot participera au slopestyle en ayant des attentes élevées maintenant qu'il n'en est plus à sa première expérience olympique. Parrot avait terminé en cinquième place il y a quatre ans, alors qu'il n'était âgé que de 19 ans. Il est l'un des favoris cette fois-ci, pas seulement en slopestyle, mais également au big air, lui qui a terminé dans le top-3 dans 10 des 15 épreuves auxquelles il a pris part cette saison. Il se sent au sommet de son art, estimant que depuis un certain temps, c'est lui qui repousse les limites.

LES SOEURS VOLANTES II - Championne olympique en titre aux bosses, la Montréalaise Justine Dufour-Lapointe s'est assurée d'une place en finale dès la première qualification, vendredi. Sa soeur Chloé, médaillée d'argent à Sotchi, devra toutefois passer par la deuxième qualification. Les soeurs Dufour-Lapointe étaient devenues les coqueluches des Canadiens aux Jeux de 2014, alors qu'elles avaient signé un mémorable doublé. Leur soeur Maxime, aussi sélectionnée pour les JO 2014, est en Corée du Sud, mais pour encourager ses soeurs seulement, elle qui a raté sa qualification cette fois-ci. Andy Naude et Audrey Robichaud sont également qualifiées pour la finale.

En direct de 05:30 à 10:00
1563
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.