nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2
  • Accueil
  • Le TAS rejette les appels des 45 athlètes russes privés des JO

Le TAS rejette les appels des 45 athlètes russes privés des JO

Le TAS rejette les appels des 45 athlètes russes privés des JO Photo: archives The Associated Press
Le porte-parole la délégation russe, Konstantin Vybornov

PYEONGCHANG, Corée, République de — L'ultime effort de la Russie pour permettre à 45 de ses athlètes - dont plusieurs candidats au podium - d'être admis aux Jeux olympiques de Pyeongchang a échoué quelques heures seulement avant la cérémonie d'ouverture.

Le Comité international olympique a suspendu la Russie dans la foulée du scandale généralisé de dopage aux Jeux de Sotchi en 2014, mais il a invité des athlètes sur une base individuelle à y participer en tant qu'«Athlètes olympiques de Russie». Ce sont finalement 168 Russes qui ont reçu cette invitation. Des douzaines d'autres avaient fait appel auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS) pour avoir le droit d'y participer.

Vendredi, le tribunal a jugé que le CIO avait le droit de décider qui était admissible à prendre part aux Jeux.

Les dirigeants de la lutte antidopage ont salué la décision, qui inflige un dur coup aux espoirs de podiums de la Russie. «Voilà! L'affaire est terminée», a déclaré le porte-parole la délégation russe, Konstantin Vybornov.

Après deux jours d'audience, le tribunal du TAS a statué que les commissions qui ont évalué si les requêtes des Russes étaient recevables n'ont pas agi de façon «discriminatoire, arbitraire et injuste.»

Le secrétaire général du TAS, Matthieu Reeb, a lu un communiqué et refusé de répondre aux questions, affirmant que le processus du CIO «ne pouvait pas être qualifié de sanction, mais plutôt d'une décision d'admissibilité».

Shamil Tarpishchev, un membre russe du CIO, a réagi en disant que le jugement du TAS est peut-être juridiquement fondé mais qu'il est en désaccord avec l'esprit de la décision. «Nous nous battons pour la vérité», a-t-il dit.

Une décision «conforme»

Le CIO et l'Agence mondiale antidopage ont bien accueilli la décision. Le CIO a déclaré qu'elle «renforce le lutte contre le dopage et apporte des éclaircissement à tous les athlètes.»

Le président de l'AMA Craig Reedie a qualifié la décision de «parfaitement conforme.»

Parmi les athlètes concernés par cette décision, on retrouve le sextuple médaillé d'or Viktor Ahn, le patineur de vitesse courte piste dont le retour dans sa Corée natale pour les Jeux olympiques était très attendu par ses partisans locaux.

Le médaillé d'or olympique en ski de fond Alexander Legkov et le médaillé d'or en skeleton Alexander Tretiakov, ainsi que d'autres potentiels médaillés en biathlon, luge et bobsleigh sont également concernés.

Trois anciens joueurs de la LNH - Sergei Plotnikov, Anton Belov et Valeri Nichushkin - ont également perdu leur appel, même s'il était peu probable qu'ils auraient joué même s'ils avaient obtenu gain de cause puisque la formation russe est déjà complète.

En entrevue téléphonique, Reedie a mentionné à l'Associated Press: «Je suis enchanté de la décision et de la façon dont ils l'ont expliquée.

En direct de 05:30 à 10:00
1571
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.