• Accueil
  • Déboires des Canadiens : «Le doute est devenu contagieux»

Déboires des Canadiens : «Le doute est devenu contagieux»

Déboires des Canadiens : «Le doute est devenu contagieux» Photo: AP/Jeffrey T. Barnes
Le gardien des Canadiens, Carey Price

Les Canadiens de Montréal ont livré des performances misérables lors de leur périple de trois matchs, en Californie. À l’instar de la vedette Carey Price, les joueurs semblent avoir le moral dans les talons. Pis encore, ils sont frustrés, ce qui a un impact sur leur entourage. Comment peuvent-ils renforcer leur confiance et ainsi recommencer à gagner des parties? Entrevue avec Sylvain Guimond, spécialiste en psychologie du sport.

En raison des récentes prestations désastreuses des joueurs du Tricolore contre trois formations californiennes (les Sharks, les Kings et les Ducks), l’équipe montréalaise connaît son pire début de saison depuis 1941.

Plusieurs joueurs, dont Karl Alzner et Shea Weber, s’expliquent mal les déboires des Canadiens. C’est d’autant plus inquiétant que le Tricolore a habitué les amateurs à des débuts de saison explosifs, ces dernières années. 

AP/Jeffrey T. Barnes

Source: AP/Jeffrey T. Barnes

Seul sur une île

D’autres membres de l’équipe, comme Max Pacioretty, ont tenu des propos assez dramatiques. Voici un exemple :

«Je suis inquiet de ma production, les buts n'arrivent pas pour notre équipe et je vais en assumer l'entière responsabilité, a affirmé le capitaine avant le match opposant les Canadiens aux Ducks, vendredi. Je pense vraiment beaucoup trop sur la glace. J'ai l'impression de patiner dans la boue, d'être seul sur une île.»

Rappelons que le Tricolore s'est effondré en troisième période face aux Ducks, pour ainsi perdre un septième match de suite, vendredi soir. 

Incapable de contenir sa frustration, le gardien Carey Price a d'ailleurs fracassé son bâton sur l’un des poteaux de son filet à la suite du sixième but de l'adversaire.

Price a aussi dit que ses défenseurs «faisaient mal leur travail». 

Doute et frustration

De toute évidence, la frustration se propage au sein de la bande de l’entraîneur-chef des Canadiens, Claude Julien. Et les joueurs expriment de plus en plus cette frustration.

D’après Sylvain Guimond, il se dégage un aspect négatif de ces commentaires individuels qui s’accumulent chez les joueurs du Tricolore.

Le doute, qui s’est installé dans la tête de chaque athlète, est devenu contagieux au sein du groupe. Il mine maintenant la confiance de tous les joueurs, que ce soit au niveau individuel ou collectif. Au final, cette ambiance malsaine affecte les performances générales de chaque joueur.

Le cercle devient vicieux.  

»»» Veuillez écouter l'entrevue de Sylvain Guimond accordée à l'animateur Mathieu Beaumont, dimanche matin.

En direct de 05:30 à 10:00
1581
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.