• Accueil
  • «L’équipe bantam de mon fils voulait me ravoir!» -M. St-Louis
98.5 Sports
Contrat de 3 ans comme entraîneur-chef du CH

«L’équipe bantam de mon fils voulait me ravoir!» -M. St-Louis

«L’équipe bantam de mon fils voulait me ravoir!» -M. St-Louis
Martin St-Louis et Kent Hughes
Photo La Presse Canadienne

Même si plusieurs semaines se sont écoulées depuis la fin de la saison, et qu’officiellement Martin St-Louis n’était pas encore sous contrat avec le Canadien, les deux partis n’ont clairement jamais été inquiets. Ça semblait écrit dans le ciel que cette entente surviendrait sous peu.

Un peu comme l’avait mentionné Kent Hughes en début de semaine, St-Louis a confirmé que les deux clans savaient où ils s’en allaient dans leurs discussions et mercredi, le club a été en mesure de confirmer une nouvelle entente avec le 32e entraîneur de l’histoire de l’équipe.

« C’est un grand honneur pour moi de signer ce contrat et de continuer d’entraîner les Canadiens de Montréal, a lancé St-Louis lors de son point de presse. Un énorme merci à toute l’équipe et surtout aux supporteurs qui nous ont encouragés en fin de saison. J’ai déjà hâte de les retrouver l’an prochain. »

Selon le principal intéressé, ce ne sont que les circonstances qui ont fait en sorte que l’entente officielle a dû attendre si longtemps.

« Côté négociation ça n’a pas pris beaucoup de temps, c’était simplement une question de logistique. Kent et Jeff (Gorton) étaient en Europe au championnat mondial, puis au combine. De mon côté j’étais occupé avec ma famille. Mais côté négociations cela a été rapide. Je savais que ça se réglerait fin mai, début juin. »

Et même si des semaines se sont écoulées depuis la fin de la saison, aucune autre équipe n’aurait tenté de soutirer St-Louis aux Canadiens, sauf une.

« L’équipe de mon jeune au niveau bantam était vraiment intéressée à me ravoir, a-t-il dit à la blague. Mais les équipes de la LNH savaient que mon but unique était de revenir avec le Canadien. Donc, non, je n’ai pas reçu d’appels d’autres formations. »

Contrat de trois ans

Comme son prédécesseur Dominique Ducharme, St-Louis s’est entendu avec le club pour trois ans.

« Trois ans, ça nous permet de bâtir quelque chose, ça ne se fait pas du jour au lendemain. Mais de la façon dont nous avons commencé à faire les choses en fin de saison, je pense qu’on s’en va dans la bonne direction. La bonne nouvelle c’est qu’en début de saison, tout le monde commence et même point. »

Le Canadien est une équipe en reconstruction et, selon St-Louis, il faudra attendre de voir à quel point ils progresseront l’an prochain.

« J’aimais toujours avoir comme but en tant que joueur de tenter d’atteindre les séries. Est-ce réaliste d’y penser vraiment pour l’an prochain? Je ne le sais pas. C’est impossible à dire aujourd’hui. Ferons-nous des petits pas en avant l’an prochain, ou de plus grands pas? Seul l’avenir le dira. » 

Les entraîneurs-associés restent

St-Louis n’a pas l’intention de faire de changements dans son équipe d’entraîneurs associés. Il n’est pas impossible que le club ajoute un adjoint, mais sans plus. 

« Ce que j’ai le plus apprécié l’an passé c’est l’enthousiasme que démontraient les joueurs en arrivant à l’aréna. J’étais suffisamment confiant que le club avait apprécié mon travail et qu’ils voudraient me ravoir pour l’an prochain. J’en suis extrêmement reconnaissant. »

St-Louis n’a pas pu pointer du doigt un moment précis où il s’est rendu compte qu’il pouvait entraîner à ce niveau, mais il y a un match où il a réalisé à quel point il voulait poursuivre cette aventure.

« Je me souviens d’un match à Philadelphie, nous perdions par un but et les joueurs ont réussi un superbe jeu en toute fin de match pour créer l’égalité, pour ensuite gagner ça en prolongation. C’est lors de ces moments, où ton équipe est acculée au pied du mur, que tu te rends compte à quel point tu apprécies d'être dans la ligue nationale. » 

St-Louis n’a pas non plus voulu dévoiler le montant associé à son salaire.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.