• Accueil
  • «On recommencerait ça demain, on a adoré ça» -Stéphane Dion
98.5 Sports
Accompagner son enfant dans le hockey

«On recommencerait ça demain, on a adoré ça» -Stéphane Dion

«On recommencerait ça demain, on a adoré ça» -Stéphane Dion
Crédit photo: dbrskinner/E+/Getty Images

Stéphane Dion, père de Jacob qui vient tout juste de terminer son stage junior avec les Voltigeurs de Drummondville, a écrit un touchant témoignage sur ses médias sociaux à son sujet, à la suite de son dernier match dans la LHJMQ.

Dans sa publication, il est revenu sur le deuil des parents quand leurs enfants terminent leur carrière. Or, Jacob poursuivra toutefois son parcours avec les Aigles bleus de l’Université de Moncton.

Il était au micro de Mario Langlois pour en discuter. Le père de famille raconte que ce fut un bel engagement familial d’accompagner Jacob tout au long de son parcours dans le hockey avant la fin de son parcours dans le hockey junior.

«On embarque dans ce processus-là et sans se rendre compte, on réalise que le temps passe vite. Il est déjà à 20 ans, il vient de finir son junior majeur. Nous, ça va créer un genre de vide dans nos vies parce que nos amis sont la plupart dans le milieu du hockey. Pour nous, c’est un chambardement, il n’y a rien de négatif là-dedans. On va avoir à s’adapter, mais on a vraiment aimé ça. On a connu des gens super intéressants à travers le hockey. Pour Jacob, on a été en mesure de participer à ses moments de gloire et ses déceptions, parce qu’il ne l’a pas toujours eu facile. En tant que parents, nous sommes toujours là en arrière. On recommencerait ça demain, on a adoré ça.»

M. Dion souligne d’ailleurs que son fils n’a jamais pensé à décrocher, malgré les circonstances de la pandémie.

«Il a vraiment récolté ce qu’il a semé.»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.