• Accueil
  • «Ça devient une normalité de voir des parents sauter une coche»
98.5 Sports
Parents agressifs en sport amateur

«Ça devient une normalité de voir des parents sauter une coche»

«Ça devient une normalité de voir des parents sauter une coche»
Getty Images

Ce n’est pas d’hier que des parents sautent les plombs lors d’un match de hockey ou de soccer de leurs enfants.

Si la situation est évidemment préjudiciable pour la personne visée (joueur, arbitre, autre spectateur) par une agression, elle l’est aussi de manière collective.

Dans le cas de l’agression du jeune arbitre en fin de semaine lors d’un match de soccer à Dollard-des-Ormeaux, l’ancien champion olympique de ski acrobatique Jean-Luc Brassard soutient que la situation est également préjudiciable pour les jeunes joueurs présents qui n’ont pas été agressés.

« Le premier modèle des enfants, ce sont les parents. Souvent, quand un parent dans les estrades va se mettre à disjoncter, ceux qui sont le plus mal à l’aise, ce sont les joueurs sur le terrain qui, dans ce cas-ci, de moins de 14 ans. Ils n’ont pas tout le jugement nécessaire pour prendre la mesure de la situation. Et là, il reste que ça devient une normalité de voir leurs parents, qui sont leurs modèles, sauter une coche de la sorte. »

Brassard estime que le sport et que la défaite ou les mauvais jeux qui en font partie sont la somme d’un processus de formation.

« De gagner tout le temps, c’est pire affaire pour un jeune. C’est important de perdre. C’est important de respecter les adversaires. C’est important d’apprendre à perdre. C’est une vie en condensé. »

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.