• Accueil
  • «Le plan canadien est robuste» Eric Myles, COC
98.5 Sports
La pandémie aux JO de Pékin

«Le plan canadien est robuste» Eric Myles, COC

«Le plan canadien est robuste» Eric Myles, COC

À un mois de l’ouverture des Jeux olympiques d'hiver de Pékin, qu’en est-il de la situation de la délégation canadienne?

L’animateur Philippe Cantin en a parlé avec Eric Myles, le chef des sports du Comité olympique canadien.

Au premier chef, la situation sanitaire qui prévaut en raison de la pandémie. D’ailleurs, est-ce une bonne idée de présenter des Jeux olympiques dans un tel contexte?

« C’est une bonne question… » a répondu Myles, avant de faire une pause.

« Dans mon rôle à moi, présentement, à l’heure où l’on se parle, plein de focus sur la préparation des Jeux. On avance. Le plan canadien est robuste. Très robuste. On l’a prouvé à Tokyo. On ne regarde pas en arrière, présentement. Pour moi, on avance. »

Eric Myles note toutefois qu’il y a un monde de différence entre la situation qui prévaut avant les prochains Jeux olympiques par rapport à celle qui existait quand la pandémie a frappé en mars 2020.

« En 2020, on n’avait même pas l’idée de porter des masques encore. Nous, on calcule que se rendre aux Jeux, aller aux Jeux, ça va être sécuritaire pour les athlètes. Le plus gros stress aujourd’hui, d’ici le départ, les qualifications qu’il reste à faire... Il faut que les athlètes restent en santé. »

Et pour se rendre à Pékin, le COC a aussi les moyens avec deux avions nolisés réservés uniquement à l’équipe nationale canadienne.

On l’écoute pour les détails…

Les grands titres
En direct de 04:30 à 05:30
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.