• Accueil
  • Les ceintures d'Artur Beterbiev et Marie-Ève Dicaire sont en jeu
98.5 Sports
Un gala dans l'incertitude

Les ceintures d'Artur Beterbiev et Marie-Ève Dicaire sont en jeu

Les ceintures d'Artur Beterbiev et Marie-Ève Dicaire sont en jeu
Marcus Browne et Artur Beterbiev (98.5 Sports)

Alors que le Canada et le Québec resserrent leurs mesures en raison du variant Omicron, Yvon Michel n'a d'autre choix que de tenir bon dans l’organisation et la promotion de son gala, malgré toutes les craintes.

Même si on parle ici d’un gala où trois ceintures de championnat du monde sont à l’enjeu, il y a ce nuage gris qui plane toujours au-dessus de nos têtes et qui empêche les principaux intéressés de véritablement savourer ce moment.

Artur Beterbiev tentera de conserver ses titres de l’IBF et de la WBC, pendant que Marie-Ève Dicaire cherchera à récupérer son IBF.

« C’est sûr que c’est plus compliqué, a lancé Michel lors du point de presse. Ça nous coûte facilement 30% de plus qu’à l’habitude lorsqu’on prend en considération tous les tests que nous devons offrir à tous ceux qui participent au gala. Nous devons respecter le protocole que nous avons déposé. »

Par ailleurs, Michel affirme qu’il est aussi plus difficile de convaincre les amateurs de revenir en présentiel pour les galas. Il espérait entre 6000 et 7000 spectateurs pour l’évènement, mais finalement il n’y en aura pas autant.

Beterbiev, fidèle comme une horloge

Le champion du monde IBF et WBC Artur Beterbiev entre dans ce combat comme le favori contre Marcus Browne. Ce dernier a subi sa seule défaite face à Jean Pascal.

Mais selon l’entraîneur Marc Ramsay, ce n’est pas une raison de le prendre à la légère.

« En toute honnêteté, mis à part les rounds où il l’a envoyé au plancher, Jean n’a pas gagné plusieurs des autres rounds. Browne est un boxeur très rapide, un des plus rapides de la division. Il faudra faire très attention à lui. »

Yvon Michel indique avoir appris avec le temps que rien n’est garanti dans la boxe et qu’il ne faut pas trop se fier à ce combat à titre comparatif.

« Je pense que Browne avait pris Jean un peu à la légère, mais regardez comment Browne a donné une raclée à Badu Jack. Il ne faut rien tenir pour acquis. Regardez comment Andy Ruiz, qui est entré comme boxeur de remplacement a battu Anthony Jashua. »

Dicaire à la conquête de son propre titre

Depuis avoir perdu sa ceinture de championnat du monde de l’IBF, Marie-Ève Dicaire se voit offrir une chance de la récupérer face à la jeune Cynthia Lozano.

Le titre IBF a depuis été laissé vacant et pourrait à nouveau se retrouver autour de la taille de la Québécoise.

« Je ne me considère pas seulement une boxeuse, je suis beaucoup plus que ça et je veux toujours être la meilleure dans tout ce que je fais. C’est à ce point que je veux récupérer ma ceinture. J’ai déjà été dans ses souliers, j’ai été jeune et affamée, mais je suis bien triste de lui annoncer que la ceinture elle va rester au Québec. »

Le gala aura lieu vendredi soir au Centre Bell. Les combats principaux pourront être vus via télévision à la carte. 

Cynthia Lozano et Marie-Ève Dicaire

Source: Cynthia Lozano et Marie-Ève Dicaire

Puisqu'il faut se lever
En direct de 05:30 à 10:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.