• Accueil
  • «C’est comme si les joueurs étaient désabusés» -Dany Dubé
98.5 Sports
Dix-septième défaite de la saison

«C’est comme si les joueurs étaient désabusés» -Dany Dubé

«C’est comme si les joueurs étaient désabusés» -Dany Dubé
Ben Green/Gettty Images

S’il y a une équipe qui était à la portée des Canadiens de Montréal durant le périple de trois matchs à l’étranger, c’était les Sabres de Buffalo.

En définitive, la rencontre s’est terminée sur une marque presque identique à celle au match du mois d’octobre au même endroit : 5-1 il y a six semaines, 4 à 1 vendredi soir.

Et les Sabres connaissaient un mois de novembre atroce jusque-là, comme le faisait remarquer l’analyste Dany Dubé à l’animateur Mario Langlois.

«Ils ont été battus par l’une des pires équipes de la Ligue nationale durant le mois de novembre. Les Sabres avaient deux victoires en novembre…»

On l’a noté plusieurs fois jusqu’ici, un grand nombre de défaites encaissées par les Canadiens cette saison l’ont été sans appel. Et cela commence à paraître sur le moral des troupes.

 

«Il y a une impasse. Je regarde les vétérans. Je ne vois pas d’enthousiasme. Je ne vois pas d’engagement. Jeff Petry est horrible. C’est comme si les joueurs étaient désabusés.»

«La réalité, c’est que cette équipe se cherche. Elle a perdu son sens commun. Ces gars-là ont tellement vécu des high… L’an passé, c’était tellement haut en émotions. [...] Je ne veux pas dire une grossièreté, parce que je ne connais pas ça et je ne l’ai pas vécu. Mais je vais me risquer à dire : C’est comme quelqu’un qui fait faillite après avoir eu beaucoup d’argent. Ils ont vécu la grosse affaire, et tout d’un coup… Bang! Écoute, c’est la médiocrité. Ils ne jouent même pas pour .300!»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En ondes jusqu’à 18:30
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.