• Accueil
  • «On en parle comme si c’était le plus grand miracle de tous les temps!» -Guillaume Lefrançois
98.5 Sports
Deux victoires de suite?

«On en parle comme si c’était le plus grand miracle de tous les temps!» -Guillaume Lefrançois

«On en parle comme si c’était le plus grand miracle de tous les temps!» -Guillaume Lefrançois
Photo: David Kirouac

La saison des Canadiens va tellement mal que la victoire de 6 à 3 contre les Predators de Nashville ne peut qu’être célébrée par tout le monde présentement.

Alors que les joueurs clés ne sont pas dominants actuellement, les performances de Samuel Montembeault et de Artturi Lehkonen ont été fort importantes dans la victoire.

Fort d'un adage rappelant celui des producteurs laitiers canadiens: une victoire c’est bien, mais deux c’est mieux, notre animateur Jérémie Rainville souligne rapidement dans le dernier épisode du balado Sortie de zone, en partenariat entre le 98.5 et La Presse, qu’il faudra trouver le moyen de bâtir rapidement sur cette victoire.

Pour Guillaume Lefrançois, l’important sera surtout de ne pas «manger de volée» alors que la fiche du Tricolore cette saison après une victoire est: aucune victoire, trois défaites et une défaite en surtemps avec seulement sept buts pour et 19 buts accordés.

«Coller deux victoires est-ce possible? J’ai l’impression qu’on en parle comme si c’était le plus grand miracle de tous les temps!»

Guillaume rappelle d’ailleurs que les Capitals de Washington viennent de perdre contre le Kraken de Seattle et qu’il serait surprenant de les voir échapper deux matchs de suite.

Pour Stéphane Waite, on devra miser sur une excellente performance du gardien de but afin de remporter une deuxième victoire consécutive.

On passe en revue le premier quart de saison

Après vingt matchs, on peut déjà souligner le manque de leadership et le manque d’apport offensif des vétérans à l’attaque, ce qui constitue l’une des plus grandes déceptions cette saison.

Petits éléments positifs toutefois, les performances de Ryan Poehling depuis son rappel et de Jake Evans qui arrive à maintenir une fiche positive malgré tout le marasme dans lequel son équipe se retrouve.

On parle aussi des récentes sorties médiatiques de Marc Bergevin

«Quand (Marc Bergevin) dit qu’il parle à Geoff Molson «presque tous les jours» c’est un changement de ton, car quand j’étais là, ils se parlaient tous les jours! Je souhaite que ce gros nuage-là disparaisse. Et je ne suis pas inquiet pour Marc, si ça ne marche pas à Montréal, ça va marcher ailleurs.»

On écoute Sortie de zone…

Fabi la nuit
En direct de 00:00 à 3:00 AM
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.