• Accueil
  • Jouer à Montréal durant les éliminatoires, un enjeu important
98.5 Sports
Alouettes

Jouer à Montréal durant les éliminatoires, un enjeu important

Jouer à Montréal durant les éliminatoires, un enjeu important
Le quart des Alouettes, Trevor Harris
Photo : La Presse canadienne/John Woods

L’équipe des Alouettes de Montréal s’est officiellement qualifiée pour les matchs éliminatoires de la LCF la semaine dernière. Cela dit, si les joueurs veulent jouer un match éliminatoire dans la métropole québécoise cet automne, ils devront absolument battre les Blue Bombers samedi après-midi.

Après quatre victoires consécutives, les Alouettes ont échappé leurs deux récentes parties. Pour espérer jouer à domicile, ils devront gagner leurs deux derniers matchs de la saison, puis espérer que Toronto ou Hamilton perde ses deux derniers duels.

Pour le joueur de ligne défensive, David Ménard, il est très important pour les Alouettes de tout faire pour jouer au moins un match éliminatoire à la maison.

« Pour nous, c’est très important. Tout n’est pas joué. Aller sur la route durant tous les matchs éliminatoires, ça engendre beaucoup de fatigue. Tu es toujours plus confortable à la maison. Nous y tenons vraiment. » 

Du côté des Blue Bombers, tout est déjà réglé. Ils ont déjà remporté le titre de leur division et sont assurés d’avoir l’avantage du terrain en matchs éliminatoires. C’est pour cette raison qu’ils ne débuteront pas le match avec tous leurs meilleurs.

Un adversaire moins redoutable ?

Mais, le quart partant des Alouettes Trevor Harris ne croit pas que l’adversaire en sera diminué.

« Ce n’est pas vrai de dire qu’ils vont jouer avec une équipe B. Je vois plusieurs excellents joueurs dans leur alignement. Plusieurs joueurs qui ont joué dans la NFL. Ils ont tellement de profondeur que ça ne change pas grand-chose. On se doit de les respecter ; ils sont toujours bien préparés. »

Une chose est certaine, le quart-arrière numéro un Zach Collaros cédera sa place à son second, soit Sean McGuire. Celui-ci qui n’a pratiquement aucune expérience dans la LCF.

Ménard, lui, préfère ne pas trop se préoccuper de cette situation : « Nous n’avons pas beaucoup de vidéo sur lui, donc nous nous sommes préparés en fonction de leur type d’attaque et non par rapport au quart partant. »

Harris

Dans le cas de Harris, il en sera à son deuxième départ en tant que membre des Alouettes, et déjà il a le sentiment d’avoir bien apprivoisé ses coéquipiers. 

« Je me sens déjà plus à l’aise pour ce deuxième match, surtout au sujet du plan de jeu. Je sais davantahe où mes receveurs seront placés et comment les jeux au sol se fond par la voie des aires. J’ai déjà beaucoup appris après seulement un premier départ. »

Advenant une victoire, les Alouettes seraient assurées de jouer un autre match significatif face à Ottawa la semaine prochaine. Ce week-end, Hamilton affrontera Toronto.

Fabi la nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.