• Accueil
  • Laurent Duvernay-Tardif n’a pas hésité à dire oui aux Jets
98.5 Sports

Laurent Duvernay-Tardif n’a pas hésité à dire oui aux Jets

Laurent Duvernay-Tardif n’a pas hésité à dire oui aux Jets
Laurent Duvernay-Tardif
New York Jets

Laurent Duvernay-Tardif ne jouait plus à Kansas City et il fallait qu’il se passe quelque chose. Les Chiefs n’allaient pas continuer de payer 4,75 M$ par saison pour un joueur qui n’était plus en uniforme.

Avec la date limite des transactions qui arrivait à grands pas, il fallait que les Chiefs bougent vite s’ils désiraient solutionner le problème.

Mais avant de le laisser partir, les Chiefs devaient consulter le Québécois qui possédait une clause de non-échange dans son contrat. 

« Je n’ai pas été surpris. De la façon dont ça se passait à Kansas City, je ne jouais pas, donc, nous avions une conversation ouverte. J’avais cette clause de non-échange et donc nous avons convenu tous ensemble que ce serait la meilleure chose pour moi. »

Pour Duvernay-Tardif, même si l’idée de quitter Kansas City lui semblait triste, la décision n’a pas été difficile à prendre.

« Je ne jouais plus, donc, la décision n’a pas été très difficile. Je voulais jouer et évoluer pour une équipe qui voulait de moi. C'était logique pour moi d’accepter la transaction. Le statu quo à K.C., pour moi, n’était pas envisageable. »

LDT a confirmé que, présentement, son attention demeurait sur le football et non sur la médecine. Selon ses dires, ce sont les Jets qui ont contacté les Chiefs pour leur faire connaître leur intérêt.

« Je savais l’année dernière que je prenais un risque en restant loin du jeu et ensuite la blessure n’a pas aidé. Et à la position de garde, si tu ne joues pas, souvent, tu n’es pas habillé. Donc ça compliquait les choses. »

Duvernay-Tardif ne sait toujours pas quand il pourra disputer un premier match.

« Je me sens bien. J’ai eu cette petite blessure en début de saison, mais je dirais que mon absence l’an dernier fait en sorte que je me sens frais et dispo. Maintenant, je dois seulement apprendre le livre de jeu et me familiariser avec l’équipe. Je ne jouerai pas demain (jeudi). Je ne ferai pas le voyage, je vais en profiter pour m’installer ici et commencer à étudier le livre. »

Malgré ce divorce, LDT indique ne pas ressentir d’amertume envers les Chiefs.

« Ça a été une expérience incroyable à Kansas City. Si ce n’était pas d’eux et du fait qu’ils m’ont repêché, je ne serais pas ici aujourd’hui. Ce n’est que du positif. Mais je ne revenais pas à Kansas City pour l’argent, mais pour jouer. »

Duvernay-Tardif deviendra joueur autonome à la fin de cette saison.

Le Hockey des Canadiens
En direct de 18:00 à 22:30
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.