• Accueil
  • Ballou, un talent pur qui tourne en rond
98.5 Sports
CF Montréal

Ballou, un talent pur qui tourne en rond

Ballou, un talent pur qui tourne en rond

Le milieu de terrain du CF Montréal Jean-Yves Ballou Tabla a fait encore parler de lui cette semaine lorsque l’entraîneur Wilfried Nancy a décidé de ne pas l’habiller pour le match face à l’Union de Philadelphie, car selon ses dires « il ne le méritait pas ».

Imaginez-vous que l’entraîneur, qui cherchait à tout prix des ressources offensives pour ce match, a préféré n’habiller que 19 joueurs, plutôt que de donner une chance au jeune de 22 ans. Mardi, en point de presse, Nancy, clairement frustré, a indiqué qu’il parlerait pour la dernière fois de Ballou. Un dossier qui selon lui prend trop de place dans la couverture médiatique accordée au club.

C’est un message extrêmement fort que lançait l’entraîneur. Mais Ballou n’en est pas à ses premières frasques avec l’équipe. Tous les entraîneurs qui sont passés dans l’organisation depuis son arrivée à Montréal ont eu maille à partir avec le Québécois.

Mauro Biello a peut-être été le plus compréhensif du groupe, lui qui s’en tenait seulement à dire publiquement qu’il avait besoin de « travailler plus fort ».

Ceux qui ont suivi, les Rémi Garde, Wilmer Cabrera et Thierry Henry, des hommes qui en ont vu d’autres, n’ont pas été aussi tendres à son endroit.

Pour mieux comprendre le phénomène, j’ai voulu m’adresser à des personnes qui le côtoient aujourd’hui, qui le connaissent bien, et certains autres qui ont eu à partager un vestiaire avec lui lors des dernières années.

Sept intervenants ont accepté de me donner leur opinion sous le couvert de l’anonymat. 

« Ce gars-là c’est un cas perdu. Il n’a pas de tête sur ses épaules. C’était un gars qui était mal conseillé, il était entouré de gens qui ne connaissaient pas le soccer et qui lui faisaient croire toutes sortes de choses. Mais il ne comprend pas ce que ça prend pour être un professionnel. Malheureusement, je pense qu’il ne le comprendra jamais. Il y a plusieurs choses qui clochent chez lui. »

« Je me souviens de l’époque où il avait quitté pour le FC Barcelone. Je pense que l’équipe l’avait fait pour ne pas lui mettre des bâtons dans les roues, mais je me disais qu’il n’était pas prêt pour ça. Il avait besoin de concrétiser ici avant de faire ce grand saut, avec Mauro qui le prenait sous son aile, il était en voiture pour bien progresser. »

« Je me souviens de l’avoir croisé à son retour d’Europe, il se promenait avec des agents de sécurité, je me suis dit que ce n’était pas sérieux son affaire. J’ai compris que son entourage devait encore avoir une importante influence sur lui. »

Un ancien joueur, qui a souhaité ne pas être identifié, croit que Ballou doit se regarder dans le miroir. 

« Lorsque j’ai entendu les commentaires de Wilfried Nancy cette semaine à son égard, ça m’a tout de suite ramené à l’époque où on jouait ensemble. Je me suis dit que ce n’était pas possible  que ce soit encore ainsi. Ça fait longtemps que je ne lui ai pas parlé, mais je vois que rien n’a changé. J’ai trouvé que les paroles de Nancy en disaient long. »

« En ce qui me concerne, il n’a que lui à blâmer. C’est de sa faute ce qui se passe et personne d’autre. J’entends certains dire qu’il devrait aller en CPL, mais le connaissant, il accepterait mal une telle rétrogradation? J’ai bien peur que ce soit pire. Je ne pense pas que ça fonctionnerait. »

Un troisième intervenant, qui a bien connu Ballou, estime que le jeune homme d'origine ivoirienne a déçu plusieurs vétérans qui ont voulu le prendre sous leur aile au fil des ans. 

« La mèche est courte présentement pour Ballou. Il y en a plusieurs qui se sont placé la tête sur la bûche pour lui dans cette organisation et il leur fait encore dans les mains. Ils ont investi temps et argent sur lui, ça devient fâchant. »

« Il n’y a que lui qui peut s’aider. Plusieurs ont tenté au courant des années de l’aider, Mauro, Patrice, Hassoun, Wilfried, mais en vain. Même avec Didier ça n’a pas fonctionné. Si tu n’es pas capable de suivre l’exemple de Didier, c’est qu’il n’y a pas d’espoir. Personnellement, je ne lui parle plus. »

« Je regarde un gars comme Mathieu Choinière, qui a le même âge que Ballou et moins de talent. Mais il est devenu un incontournable dans l’équipe. Il travaille toujours fort, il en donne plus que le client en demande. Mais il réussit ou l’autre échoue. »

Une autre source a dressé le portrait d'un joueur indiscipliné qui fait à sa tête.

« Ça lui arrivait un peu trop souvent de se lever en retard et arriver à l’entraînement en retard. Ça peut arriver à tout le monde une fois, mais quand c’est deux trois fois, ça devient un problème. J’étais bien heureux pour lui lorsqu’il a marqué ses deux buts contre Halifax, mais clairement il a rechuté à nouveau depuis. Je sais que plusieurs ont essayé de lui faire comprendre ce que ça prenait pour être un pro. Ça me fait mal de voir ça. »

« Il y aura toujours une équipe prête à donner une chance à un gars de talent, mais à un moment donné ça ne suffit pas. Je me souviens de lui avec l’équipe nationale à l’époque, il avait été étiqueté comme l’étoile montante, bien avant Alphonso Davies. Quelques années plus tard, on parlait de joueurs qui avaient sensiblement la même valeur, et là regardez ou est rendu Fonzie. C’est ça que ça fait le travail. »

Voici ce qu'un cinquième intervenant avait à dire sur le sujet:

« Je pense que lorsqu’il a été envoyé à la réserve, il a pris ça comme une rétrogradation alors qu’au contraire, l’équipe voulait lui donner une chance de se remettre en jambe. C’était pour son bien. C’est dommage! Je pense que Nancy a bien résumé la situation lors de ses derniers points de presse. »

« Certains disent qu’il a fait trop d’argent trop rapidement, mais lorsqu’on regarde d’autres jeunes qui sont des joueurs Génération Adidas, qui touchent aussi de bons salaires dès leur entrée en MLS et qui pourtant répondent à l’appel. Alors je pense qu’il y a plus que ça. »

Ballou, un talent brut, s'est-il entouré des bonnes personnes? Non, s'il faut en croire une autre source.

« On parle ici du meilleur joueur u17 au Canada en 2015. Il était une coche au-dessus de tous les autres, incluant Alphonso Davies. C’est pour ça que lorsque j’ai vu qu’il n’était même pas partant avec les u23 cette année, je l’ai tout de suite appelé. Je savais que ça n’allait pas bien. »

« Je pense que ses agents ont du blâme à prendre. Quand j’ai pris connaissance de son entourage à Barcelone, je me suis inquiété pour lui. Oui, il y a le logo, c’est bien beau, mais ce n’est pas tout. J’ai tenté de lui faire comprendre à plusieurs reprises. Mais vous savez, quand un jeune ne veut pas écouter, que voulez-vous faire? »

Un septième intervenant estimait pour sa part que le Canadien d'origine ivoirienne est possiblement passé chez les pros trop rapidement.

« Ballou est un jeune homme plein de talent, mais il manque de confiance en lui. J’ai dû souvent lui parler pour lui remonter le moral après une déception. C’est quelque chose que les gens ne savent pas de lui. »

« Ballou aurait besoin d’un psychologue. Je ne parle pas de celui fournit par l’équipe, mais quelqu’un qui se spécialise dans son genre de cas. Je pense qu’il est récupérable. Quand tu as un gars de talent comme ça, le travail ne se termine jamais. »

« Selon moi, il était trop jeune à 16 ans pour faire le saut avec la première équipe. Il a souffert du fait que pendant des années, il n’y avait pas d’équipe réserve chez l’Impact. »

...

Conclusion, à un moment donné, le problème ne peut pas toujours être l’entraîneur. Quand les quatre ou cinq qui sont passés disent sensiblement la même chose, il faut se rendre à l’évidence. La majorité des personnes interviewées étaient d’avis que c’était probablement la fin pour Ballou à Montréal.

L’équipe devra décider d’ici la fin de la saison s’ils enclenchent ou non l’année d’option prévue à son contrat pour la saison 2022.

Si sa performance à Halifax a peut-être ravivé l’espoir, les récents incidents l’ont sûrement éteint.

Fabi la nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.