• Accueil
  • «Quand j'ai vu l'offre, je voulais m'en venir à Montréal» -David Savard
98.5 Sports

«Quand j'ai vu l'offre, je voulais m'en venir à Montréal» -David Savard

«Quand j'ai vu l'offre, je voulais m'en venir à Montréal» -David SavardGetty Images
David Savard (au centre) avec ses coéquipiers et la coupe Stanley
Martin s'entretient avec les deux nouvelles acquisitions des Canadiens, David Savard et Cédric Paquette.

18:16

''J'adore ce défenseur (...) Une bonne signature pour le CH'' Stéphane Waite sur David Savard.

23:44

Membre du Lightning du Tampa Bay qui a remporté la coupe Stanley au début juillet face aux Canadiens, David Savard fait désormais partie de l’organisation montréalaise.

En conversation avec Martin Lemay aux Amateurs de sports, le Québécois originaire de Saint-Hyacinthe a mis les choses en perspective après sa mise sous contrat avec le Tricolore pour quatre ans à raison de 3,5 millions $ par an.

« C’est un moment important dans ma carrière. C’est sûr que la coupe Stanley va tout le temps rester numéro un, à moins qu’on en gagne une autre à Montréal dans les quatre prochaines années.

« C’est un moment spécial. C’est l’équipe que j’ai regardé quand je grandissais. Il y avait un petit côté spécial, aujourd’hui, à signer le contrat. »

Ironiquement, dans quelques semaines ou mois, Savard va probablement entrer dans le vestiaire du Canadien avec la bague de la coupe Stanley obtenue face à l’équipe… qu’il aura battue.

« Je pense que ça fait partie de la business. Il n’y a pas grand-chose que je peux faire. Voilà un mois, je pense que je les haïssais. Et là, c’est rendu mes chums. Ça fait partie de la game, un peu. Ça a été une belle expérience pour moi de gagner la coupe et je vais amener cette expérience à Montréal pour essayer d’en gagner une deuxième et avoir du fun à Montréal. »

Après près de neuf saisons avec les Blue Jackets de Columbus où il n’avait jamais disputé une finale de la coupe Stanley, Savard s’est retrouvé en fin de saison avec le Lightning où il a bu le champagne dans le saladier d’argent. Qu’a-t-il appris de ce périple?

« Ce que ça prend pour vraiment se rendre au bout. Les sacrifices que les gars font, que ça soit des gars du premier trio ou des gars de quatrième trio. Les gars font des sacrifices différents. C’est ce qui fait que l’équipe est soudée et qu’elle passe à travers des matchs difficiles et des situations qui sont moins le fun.

« Je l’ai vu de l’intérieur. De la façon dont ils se préparent à affronter chaque équipe. Ils sont vraiment sur les détails. Les choses ont bien tourné. Ça fait deux ans que (le Lightning) l’a fait et je vais essayer d’amener cette expérience à Montréal. »

Et pourquoi Savard, âgé de 30 ans, a signé à Montréal?

« De la façon dont les négociations se sont déroulées. Ils sont arrivés avec une offre qui était honnête (fair). Ils ont démontré qu’ils voulaient m’avoir. Je pense que c’est ce qui a fait la différence.

« Je voulais une organisation qui m’appelait et qui voulait m’avoir, qui pensait que je pouvais être un gros morceau du puzzle, qui pouvait aider l’équipe à gagner. Montréal, c’est vraiment l’équipe qui a démontré le plus ce désir de m’avoir. En plus d’ajouter le fait que j’ai grandi en les regardant. 

« C’est une organisation qui a beaucoup de respect à travers la ligue. Elle a beaucoup d’histoire. Pour moi, quand j’ai vu l’offre, je voulais m’en venir à Montréal et ça va être le fun de porter le gilet du CH ».

Le Hockey des Canadiens
En direct de 18:30 à 22:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.