• Accueil
  • Tokyo 2021 | Cinq épreuves à surveiller mardi pour les Canadiens
98.5 Sports

Tokyo 2021 | Cinq épreuves à surveiller mardi pour les Canadiens

Tokyo 2021 | Cinq épreuves à surveiller mardi pour les CanadiensLa Presse canadienne
Meaghan Benfeito (à droite), de Laval, et sa partenaire de 10 ans sa cadette Caeli McKay, de Calgary

TOKYO — Des débuts olympiques d'un duo canadien au plongeon à la prochaine étape de la longue marche de l'équipe masculine de rugby à 7 vers le Japon, voici cinq choses à surveiller lors de la journée de mardi aux Jeux olympiques de Tokyo.

Une plongeuse décorée et sa nouvelle partenaire

Meaghan Benfeito, de Laval, et sa partenaire de 10 ans sa cadette Caeli McKay, de Calgary, sont un espoir de médaille à la plateforme de 10 mètres synchro. Benfeito et son ancienne partenaire Roseline Filion ont gagné le bronze en 2012 à Londres et en 2016 à Rio. Si Benfeito a d'abord admis qu'il avait été difficile de changer de partenaire à la suite du départ à la retraite de Filion, elle a noté avoir développé une belle complicité avec McKay. Benfeito, 32 ans, et McKay, 22 ans, ont remporté une épreuve test à Tokyo en mai.

Duel au sommet en soccer féminin

Le premier rang du groupe E et une confrontation plus avantageuse lors des quarts de finale sont à l'enjeu lorsque le Canada affrontera le Royaume-Uni en soccer féminin. Les Britanniques ont remporté leurs deux premiers matchs, tandis que le Canada a une victoire et un verdict nul à son dossier. Le Canada vise une troisième médaille de suite aux Olympiques, après avoir obtenu le bronze lors des deux dernières éditions. La dernière fois que les deux pays se sont affrontés sur la scène olympique, le Canada avait surmonté un environnement hostile pour renverser le Royaume-Uni 2-0 en quarts de finale aux Jeux de Londres, en 2012.

Une occasion de se racheter

Nathan Hirayama a accompagné Miranda Ayim comme porte-drapeau lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux, vendredi. L'entrée en scène de son équipe de rugby à 7, dont il est le co-capitaine, a été moins heureuse. Le Canada a perdu 24-0 contre le Royaume-Uni et 28-14 contre Fidji, lundi. L'équipe masculine, qui avait raté sa qualification pour les Jeux de Rio en 2016 à la suite d'un revers contre la Russie en quarts de finale du tournoi de la dernière chance, voudra se racheter dès mardi. Elle a rendez-vous avec le Japon et devra l'emporter par un écart important pour espérer se faufiler en quarts de finale.

Une médaille de bronze pour se consoler?

L'équipe canadienne de balle molle aura l'occasion de gagner la première médaille olympique de son histoire en participant au match pour le bronze au stade de baseball de Yokohama. Le Canada a été privé d'une participation au match pour l'or en encaissant un revers de 1-0 en manche supplémentaire face au Japon, dimanche. Si les Canadiennes avaient des ambitions plus grandes qu'un match pour le bronze, elles auront l'occasion de tourner la page sur le tournoi de 2008 à Pékin, quand elles avaient terminé au pied du podium lors de la dernière présence de ce sport au programme olympique.

Quatre médailles d'or en jeu à la piscine

L'action se poursuit en natation mardi avec la présentation de quatre finales. Kylie Masse, de LaSalle, en Ontario, sera à surveiller au 100 mètres dos. Elle a terminé en tête de sa vague de qualification dimanche, fracassant du même coup le record olympique avec un chrono de 58,17 secondes. Son record a toutefois été battu deux fois lors des vagues suivantes. Elle a ensuite signé le deuxième meilleur chrono des demi-finales, lundi.

Le Québec maintenant
En direct de 15:00 à 18:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.