• Accueil
  • «Je ne pense pas qu’il voulait manquer de respect» -Julien BriseBois
98.5 Sports
Propos de Kucherov à l'endroit des amateurs des Canadiens

«Je ne pense pas qu’il voulait manquer de respect» -Julien BriseBois

«Je ne pense pas qu’il voulait manquer de respect» -Julien BriseBois
Nikita Kucherov, du Lightning de Tampa Bay, le soir de la victoire de la coupe Stanley.
The Associated Press

À la suite de la victoire du Lightning lors du cinquième match de la série finale, qui a permis à l’équipe de remporter la coupe Stanley, certains partisans des Canadiens de Montréal ont été choqués par les dires de la vedette de Tampa Bay, Nikita Kucherov. Selon le directeur général de la formation floridienne, Julien BriseBois, son joueur n’avait aucunement l’intention de manquer de respect envers les amateurs du CH.

Après avoir soulevé le prestigieux trophée sur la patinoire, l’attaquant du Lightning s’est présenté en point de presse le torse nu et une canette de bière à la main.

Visiblement sous l’effet de l’alcool, Kucherov a critiqué les fans du Tricolore, qui ont grandement célébré la victoire de leurs favoris au terme du match no 4, disputé au Centre Bell.

«Je connais Nikita Kucherov. Ça fait assez longtemps que je le côtoie. C’est une personne que je respecte, que j’affectionne et même que j’admire. C’est une personne qui travaille très fort. C’est un compétiteur hors pair. Il a eu une année difficile. La réhabilitation associée à son opération à la hanche a été frustrante. En plus, des gens ont questionné son intégrité à propos de sa blessure. Comme d’autres vedettes, il a été la cible de plusieurs autres joueurs durant les séries éliminatoires. Et je ne joue pas à la vierge offensée. [...] Il s’est fait fracturer une côte durant la série avec les Islanders. [...] Évidemment, je ne sais pas combien de Bud Light il a consommées avant la conférence de presse, le soir du cinquième match [contre Montréal]! Mais, je sais qu’il était très exubérant. Je ne pense pas qu’il voulait manquer de respect. Il a probablement eu un trop-plein... Il ne s’est pas [bien exprimé].» 

En vrac

Par ailleurs, Julien BriseBois aborde les célébrations entourant la victoire de la coupe Stanley de sa formation.

Il parle également du repêchage de la LNH et de la prochaine saison.

Il se prononce aussi sur l’impact de ce second championnat d’affilée pour le Lightning de Tampa Bay et pour lui-même.

«Quand on œuvre depuis un certain temps dans le monde du hockey professionnel, on se rencontre que c’est très difficile de gagner la coupe Stanley. La plupart des gens qui travaillent dans la LNH n’auront pas la chance d’avoir leur nom gravé sur le trophée. Et je voulais tellement la gagner! La première fois, ç’a été très émotif. Dans la bulle, en raison de la COVID-19, je n’étais pas avec mes proches. Cette fois, on a gagné devant nos partisans, à Tampa Bay. En plus, mes parents, mon épouse et mes enfants étaient présents, dans l’amphithéâtre.»

Parlons-nous
En direct de 18:30 à 20:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.