• Accueil
  • « Je veux prendre du recul » - Eric Staal
98.5 Sports
Bilan de saison des Canadiens

« Je veux prendre du recul » - Eric Staal

« Je veux prendre du recul » - Eric Staal
Photo: La Presse canadienne

Revenus à Montréal la veille à la suite de leur élimination en finale de la Coupe Stanley contre le Lightning de Tampa Bay, les joueurs des Canadiens se sont réunis au Complexe sportif de Brossard, vendredi matin, afin de dresser un premier bilan de la saison. Quelques-uns se sont également entretenus avec les journalistes.

Certes, les joueurs vont récupérer leurs effets personnels. Ils rencontreront aussi les membres du personnel d’entraîneurs, en équipe ou de manière individuelle.

Par ailleurs, certains athlètes se sont notamment adressés aux représentants des médias à compter de 10 h 30 pour partager leurs expériences en séries éliminatoires ainsi que leurs impressions quant à leur avenir avec le Tricolore.

Le vétéran Eric Staal a pris le premier la parole durant la conférence de presse. Il a notamment louangé le travail de Nick Suzuki, Phillip Danault et Jesperi Kotkaniemi. 

Par ailleurs, il a évoqué longuement l'importance d'avoir une famille unie lors d'une longue saison de la LNH. D'autant plus que Staal a dû demeurer six mois au Canada sans revoir ses proches en personne.

Questionné quant à son avenir avec le Tricolore, il a répondu qu'il a adoré jouer avec cette formation, sans toutefois préciser ce qu'il adviendra de lui pour la prochaine campagne. 

Des observateurs pensent néanmoins qu'Eric Staal ne sera pas de retour à Montréal l'an prochain.

«La fin n’a pas été à la hauteur de nos attentes durant la finale. Mais, les joueurs des Canadiens forment un groupe phénoménal. Non seulement ils sont bons, mais ils prennent vraiment soin les uns les autres. […] Dans un futur proche, je vais m’occuper de mes enfants et passer du temps à la maison avec ma conjointe. Évidemment, je devrai prendre des décisions avec eux à propos de la suite de ma carrière dans la LNH. Chose certaine, j’ai adoré jouer avec les Canadiens au cours des séries. Définitivement, c’est une période de ma carrière que je vais chérir pour toujours. Je n’ai pas parlé avec Marc Bergevin à propos du futur de ma carrière à Montréal. Je veux prendre du recul, de toute manière. Ce fut très spécial de jouer ici. On verra où l’avenir nous mènera.»

«J’ai l’intention de joueur dans la LNH l’an prochain. Je pense qu’il reste beaucoup de bon hockey en moi. C’était une année étrange pour moi, en l’absence de ma famille. Mais, Montréal a été tout ce que tu peux imaginer de positif à propos d’une organisation. J’ai adoré mon expérience ici. C’est un groupe de joueurs tissés serrés. Il y a clairement un bel avenir pour cette équipe. J’aimerais en faire partie. Je souhaite commencer la prochaine saison avec les mêmes joueurs. L’atmosphère dans le vestiaire est excellente. Les gars se respectent grandement et se soutiennent les uns les autres.»

Une vraie saison avec des partisans

Le réserviste Jake Allen, qui a gardé le filet des Canadiens lors de 29 parties durant la saison régulière, a été invité à commenter son apport dans l’équipe.

Visiblement, les partisans du Tricolore ont apprécié son travail durant la saison.

«C’était malheureux de perdre les services de Carey Price en raison d’une blessure. Je suis juste content d’avoir pu relever le défi avec un relatif succès. L’année fut différente, car nous n’avions pas de contact avec les partisans. Mais, j’ai le sentiment du devoir accompli. La passion pour le hockey est palpable à Montréal. C’est incroyable. J’espère pouvoir savourer le moment avec les amateurs l’an prochain. C’est hors de mon contrôle, mais j’aimerais bien joueur de nouveau avec le Tricolore en 2021-2022, au cours d'une saison régulière normale, devant des partisans.»

À LIRE ÉGALEMENT | « Il y a un bel avenir pour cette équipe et j’aimerais en faire partie » - Corey Perry

Ensuite, le défenseur Jeff Petry, joueur essentiel de la formation, a répondu à de nombreuses questions des médias.

0:00
5:08

«Shea Weber est tout un leader. C’est une part très importante de l’équipe. Il a trouvé ça difficile de ne pas s’entraîner avec nous. Il est revenu en séries éliminatoires pour tout donner. En plus, il était blessé.  Il donne tout ce qu’il a chaque jour. Nous aurions aimé gagner la coupe Stanley pour lui.»

«J’ai subi une blessure très bizarre au doigt. Il a été fracturé. Une opération aurait mis fin à ma saison. Je ne voulais pas assumer cette option. J’avais deux doigts de collés ensemble. Ce n’était pas évident. On verra si une opération sera nécessaire.»

«Dominique Ducharme a été excellent. Il a fait en sorte que notre groupe était solide. Il a fait du bon boulot.» 

«Ce ne sera pas facile de revenir en finale, mais notre équipe à le sentiment que tout est possible. Du travail sera toutefois nécessaire. […] La culture hockey, l’atmosphère dans le vestiaire, la qualité de l’organisation et le mélange de jeunes et de vétérans est le meilleur des Canadiens que j’ai vu depuis mon arrivée dans l’équipe. Tous les joueurs ont fait leur boulot et l’esprit d’équipe était incroyable. Nous aurions aimé jouer devant un amphithéâtre plein de partisans durant les séries, mais nous avons quand même senti leur support. Montréal est une superbe ville de hockey.»

Plus de détails à venir.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En ondes jusqu’à 12:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.