• Accueil
  • «Je suis gêné et même révolté»
98.5 Sports
Arbitrage critiqué dans la série Golden Knights-Canadien

«Je suis gêné et même révolté»

«Je suis gêné et même révolté»
Cogeco Média

Ancien arbitre professionnel lui-même, Ron Fournier n’a jamais hésité à se porter à la défense des officiels de la LNH. Mais cette fois-ci, il en est incapable. 

Lors des matchs no 3 et 4 de la série opposant les Golden Knights de Vegas au Canadien de Montréal, deux situations bien précises ont fait sortir de leurs gonds les amateurs du Tricolore. 

Au match no 3, en prolongation de surcroît, les officiels n’ont pas pénalisé le coup de bâton de Jonathan Marchessault qui a ensanglanté le visage de Corey Perry. Cela aurait donné un avantage numérique de quatre minutes au Canadien. 

«Un coup de même en séries, si tu n’as pas décerné un minimum de 4 minutes, tu ne travailles plus en séries. Mais là, étant donné la situation, les gars sont sur place à Montréal, alors ils travaillent les matchs no 3 et no 4»

Puis, au match no 4, le coup de poing de Brayden McNabb en plein visage de Nick Suzuki, sous les yeux de l’arbitre Chris Lee, aurait mené à un 5 contre 3 de plus d’une minute et demie.

«Je suis déçu, je suis gêné et même révolté. Je comprends difficilement que deux arbitres d’expérience se sont effondrés au même moment. Deux matchs consécutifs. C’est très rare que deux officiels travaillent deux matchs consécutifs en séries. C’est parce que cette année, c’est très particulier ce qui se passe avec la pandémie. Les gars ne peuvent pas voyager facilement. Donc, on a opté pour les faire travailler pour les matchs no 3 et no 4 où ils ont été pourris»

Le dinosaure de Colin Campbell pense encore que c'est important de jouer 5 contre 5. Il pense que les gens viennent voir le hockey quand c'est tough, c'est dur et que ça fait mal. Si tu veux gagner une Coupe Stanley, faut que le sang coule. Et si c'était juste de lui, il encouragerait ça encore les batailles. Et c'est Campbell le boss des arbitres»

0:00
13:52

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les week-ends de Paul Houde
En ondes jusqu’à 11:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.