• Accueil
  • Les Jeux olympiques de Tokyo annulés? | «Les responsables ont un coussin de trois semaines»

Les Jeux olympiques de Tokyo annulés? | «Les responsables ont un coussin de trois semaines»

Les Jeux olympiques de Tokyo annulés? | «Les responsables ont un coussin de trois semaines»Photo: AP/Eugene Hoshiko
Le 26 mai 2021, une femme de Tokyo passe à vélo devant une affiche des Jeux Olympiques.

On ne sait toujours pas si les Jeux olympiques d’été auront lieu à Tokyo. Chose certaine, la population au Japon semble avoir pris sa décision : elle démontre de plus en plus son désaccord envers la tenue de l'événement, en raison de la crise sanitaire qui frappe le pays.  

La mégapole lutte contre une féroce propagation de la COVID-19 depuis la fin avril.

Pis encore, seulement 5% de la population japonaise a reçu un vaccin contre le virus.

Le 24 mars 2020, les Jeux olympiques avaient été reportés d’une année. À deux mois de la date ultime, la situation est très instable.

Les Olympiques de Tokyo auront-ils lieu? | Le prix des billets du sixième match Canadiens-Maple Leafs ont explosé | La relation des athlètes avec les médias.

15:07

«Contrairement à plusieurs pays, le Japon peine à vacciner ses citoyens. D’ailleurs, une majorité des Japonais ne veulent pas accueillir de visiteurs pendant les Jeux olympiques. Au cours de récents sondages nationaux, 80 % des gens affirment qu’ils ne veulent pas de l’événement. Les responsables des Jeux olympiques de Tokyo ont un coussin d’environ trois semaines, je crois.» 

Une majorité de la population s'oppose au gouvernement

Les autorités nationales japonaises et le Comité international olympique souhaitent maintenir les Jeux, qui sont prévus du 23 juillet au 8 août. Or, la majorité de la population s’y oppose. Elle est très inquiète de subir une autre vague de COVID-19.

Plusieurs Japonais se demandent quel sera l’impact planétaire de l’arrivée au Japon de plus de 15 000 athlètes olympiques et paralympiques en provenance de plus de 200 pays et territoires.

Mentionnons que ces athlètes seront accompagnés de milliers d’arbitres, de dignitaires et de journalistes.

Vague de contagion

Depuis quatre semaines, l’archipel est confronté à une nouvelle vague de contagion. 

Le premier ministre du Japon, Yoshihide Suga, a décrété l’état d’urgence dans quelques villes, dont Tokyo.

Cet état d’urgence a obligé la fermeture des bars, des magasins, des centres d’achat, des parcs d’attractions, des théâtres et des musées. Même les restaurants qui ne servent pas d’alcool ont reçu la directive de fermer plus tôt, tout comme les transports publics. 

Au cours du mois, plusieurs autres départements ont été placés en état d’urgence.

Vendredi, le premier ministre a d'ailleurs annoncé que le gouvernement japonais maintiendra en place l'état d'urgence à Tokyo et dans d'autres régions du pays pour vingt jours supplémentaires.

Les médias 

Face à la grogne populaire, les médias ont commencé à dénoncer la politique erratique du gouvernement.

Le 26 mai, Asahi a été le premier quotidien national (pourtant partenaire officiel des JO) à exhorter le gouvernement à annuler l’événement, nous apprend le quotidien Le Monde.

Les amateurs de sports
En direct de 18:30 à 21:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.