• Accueil
  • «Au mérite, c’est Jake Evans qui devrait se retrouver sur l’avantage numérique!» -Mario Tremblay
98.5 Sports
Canadiens de Montréal

«Au mérite, c’est Jake Evans qui devrait se retrouver sur l’avantage numérique!» -Mario Tremblay

«Au mérite, c’est Jake Evans qui devrait se retrouver sur l’avantage numérique!» -Mario Tremblay
Jake Evans
Photo: 98.5 Sports

Après une énième défaite mercredi soir dans un contexte où les Canadiens de Montréal semblent incapables de bâtir un rythme où ils sont en mesure d’aligner les victoires, Mario Tremblay est revenu sur le style de jeu que préconise le Tricolore lors de son entretien avec Mario Langlois jeudi soir.

Soulignant que les choses vont devoir changer, on sentait une petite pointe d’impatience dans le ton de l’ancien joueur et entraîneur des Canadiens.

«Je ne peux pas croire que ce club-là va continuer à jouer de la sorte jusqu'à la fin de la saison. Je pense que l’équipe est meilleure que ce qu’elle nous démontre, mais on attend pour le voir!»

Mario explique qu’à ses yeux, un soir donné, si on a un cinq dollars à mettre sur une équipe, il est normal que Toronto soit avantagé. Mais dans le contexte d’une série quatre de sept, les choses pourraient toutefois être différentes selon lui.

«En séries, avec un Carey Price de retour et tout le monde en santé... ça pourrait être serré!»

Dominique Ducharme doit s’ajuster

Mario Tremblay se questionne ouvertement sur certaines décisions de Dominique Ducharme. L’entrée de Romanov sur l’avantage numérique entre autres et la présence de Staal qui semble davantage tenir de son statut que de ce qu’il apporte sur la patinoire.

«C’est quoi le problème? Pourquoi tu envoies Romanov sur l’avantage numérique et que tu gardes Weber et Petry sur le banc? Et de voir Staal sur l’avantage numérique Mario... ça me donne des boutons!»

Le Bleuet suggère d’ailleurs qu’en y allant au mérite, ce devrait être Jake Evans qui devrait se retrouver en avantage numérique alors qu’il a été le meilleur attaquant contre Toronto selon lui.

En conclusion, Tremblay explique que le Canadien devra resserrer sa défensive étant donné son attaque limitée. En resserrant l’arrière et en limitant les chances de l’adversaire, au moins, l’équipe pourra remporter des matchs à bas pointage, mais au moins remporter des victoires le temps de solutionner l’attaque.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En ondes jusqu’à 12:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.