• Accueil
  • Le Canadien perd 2-1 en prolongation contre les Jets
98.5 Sports
Cinquième défaite d'affilée

Le Canadien perd 2-1 en prolongation contre les Jets

Le Canadien perd 2-1 en prolongation contre les Jets
Jonathan Kozub/Getty Images

Dominique Ducharme devra attendre encore un peu avant de remporter sa première victoire dans la Ligue nationale en qualité d'entraîneur-chef.

Un but de Paul Stastny après 36 secondes de jeu en prolongation a mené à une autre défaite du Canadien de Montréal, celle-là, au compte de 2-1 contre les Jets de Winnipeg.

Jake Allen a fait l'arrêt sur un tir de Nicolaj Ehlers, mais il n'a pris contrôler le retour dont Stastny s'est emparé.

Les Jets ont disputé la prolongation avec trois attaquants. Le Canadien, qui a subi un cinquième revers de suite (0-2-3), a envoyé sur la patinoire Phillip Danault, Joel Armia et Jeff Petry.

En toute justice, le Tricolore méritait un meilleur sort. Les hommes de Dominique Ducharme ont dominé la première et la troisième période, concluant la rencontre avec 41 tirs en direction de Connor Hellebuyck, qui a excellé.

Outre Stastny (4e), Nicolaj Ehlers (11e) a été l'autre joueur des Jets à toucher la cible. Nick Suzuki (5e) a riposté pour le Canadien.

Le Tricolore (9-6-5, 23 points) demeure au quatrième rang de la section Nord, mais il est désormais à quatre points des Jets (13-6-1, 27 points).

Aucun but

Personne n'est arrivé à toucher la cible au terme du premier engagement disputé à vive allure.

Le Canadien s'est montré imaginatif dans ses attaques et les défenseurs ont grandement soutenu les attaquants, notamment Alexander Romanov, dont l'un de ses tirs a frappé le poteau.

Jake Allen a été solide quand il le fallait, stoppant sept tirs, mais Connor Hellebuyck a été nettement plus occupé avec 14 rondelles dirigées vers lui.

Encore les pénalités

Le Canadien a repris ses mauvaises habitudes en deuxième période avec trois pénalités mineures lors des dix premières minutes.

Il a résisté à la première, celle de Shea Weber, mais celle de Jeff Petry a réduit de près de moitié l'avantage numérique dont le Tricolore disposait à ce moment.

C'est toutefois la troisième pénalité, encore une fois décernée à Petry, qui a permis à Nicolaj Ehlers d'ouvrir la marque à 10:38.

Nick Suzuki a créé l'égalité avec 4:47 à faire à l'engagement quand il a surpris Hellebuyck en faisant ricocher la rondelle sur lui avant qu'elle ne pénètre dans le filet.

Aucun but n'a été inscrit en troisième période en dépit de 14 tirs du Canadien, qui a survolé l'engagement.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En ondes jusqu’à 04:30
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.