• Accueil
  • «Je vois une épaule à la tête» - Claude Julien
98.5 Sports
Le coup porté à Jake Evans

«Je vois une épaule à la tête» - Claude Julien

«Je vois une épaule à la tête» - Claude Julien
PC/Sean Kilpatrick

Pour la troisième fois cette saison, un joueur du Canadien de Montréal a été frappé à la tête. Cette fois, il n’y a même pas eu de pénalité décernée sur le jeu.

Jake Evans a été solidement frappé par Erik Gudbranson en troisième période. Le joueur des Sénateurs a donné un coup d’épaule, mais l’attaquant du Canadien a néanmoins pris toute la force de l’impact en plein visage.

Les arbitres n’ont pas décerné de pénalité sur la séquence.

Invité à commenter cet autre incident du genre, après ceux de Joel Armia et de Jesperi Kotkaniemi survenus plus tôt dans la saison, Claude Julien a été diplomate, mais il a quand même livré le fond de sa pensée.

« Écoute… Nos opinions ne semblent pas souvent être vues de la même façon », a déclaré l’entraîneur, d’entrée de jeu.

« Je vais laisser la ligue poursuivre ça… Je vois une épaule à la tête, mais je ne sais pas si on va trouver une raison que c’est inévitable ou quoi... L’épaule frappe certainement la tête de Jake Evans… »

Le coup porté à Armia – qui a mené à une commotion cérébrale - avait été sanctionné d’une pénalité majeure de cinq minutes, mais la ligue n’avait pas suspendu Tyler Myers, des Canucks de Vancouver.

«C'était épaule contre tête »,a déclaré Phillip Danault, corroborant les dires de son entraîneur.

« Je ne sais pas ce que les arbitres ont vu. Ça va vite et s’est difficile de prendre une décision dans le feu de l’action, mais c’était épaule contre tête. »

« Je suis content que Claude Julien dénonce les coups à la tête », a souligné l’analyste du 98.5, Dany Dubé.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En ondes jusqu’à 18:30
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.