• Accueil
  • Le Canadien bat les Oilers 3-1 à Edmonton
98.5 Sports
Premier but de Romanov

Le Canadien bat les Oilers 3-1 à Edmonton

Le Canadien bat les Oilers 3-1 à Edmonton
Jake Evans, Alexander Romanov et Brett Kulak
Codie McLachlan/Getty Images

Après une convaincante victoire de 5-1 samedi soir, le Canadien a doublé la mise, lundi soir, avec un triomphe de 3-1 aux dépens des Oilers d’Edmonton lors d’une rencontre où les nouveaux-venus du Tricolore se sont illustrés. 

Le gardien Jake Allen a remporté sa première victoire avec le Canadien (2-0-1, 5 points), le défenseur Alexander Romanov a inscrit son premier but dans la Ligue nationale et Tyler Toffoli a récolté son premier point avec le Tricolore.

Romanov (1er), Shea Weber (1er), en avantage numérique, et Artturi Lehkonen (1er), en désavantage numérique, ont touché la cible pour les vainqueurs. Jake Allen a fait face à 26 rondelles.

Outre sa contribution à l’attaque, Weber a joué un match colossal. L'entraîneur Claude Julien a pris une décision payante en contestant la décision des arbitres qui venaient de refuser le but de son capitaine. Et la reprise lui a donné raison.

Devin Shore (1er) a inscrit le seul but des Oilers (1-3-0, 2 points) et privé Allen d’un blanchissage en fin de troisième période.

Le Canadien n'a pas aidé sa cause en écopant de sept pénalités dans le match, dont trois en succession en fin de première période qui ont forcé les hommes de Claude Julien à se défendre à 5-contre 4-ou à 5-contre-3 durant 5 minutes et 28 secondes. Sans accorder de but...

Avantage Oilers

Contrairement à samedi, les Oilers était partout sur la patinoire d'entrée de jeu. Le Canadien a été débordé plus souvent qu'à son tour, mais Jake Allen a résisté calmement à plusieurs attaques.

Le Tricolore a ouvert la marque à 9:54, lorsque Alexander Romanov a inscrit son premier but dans la Ligue nationale. De la pointe, le Russe a décoché un tir balayé dans la circulation qui a déjoué le gardien Mikko Koskinen.

Petit exploit

Le Canadien s'est offert un petit exploit défensif en fin de période, quand Phillip Danault (13:30), Joel Armia (15:05) et Ben Chiarot (16:58) ont écopé de pénalités en cascade.

Le Tricolore s'est retrouvé en infériorité numérique durant 5 minutes et 28 secondes, incluant deux blocs de 25 et de 7 secondes à 5-contre-3, mais il a tenu le coup.

Le scénario s'est répété en deuxième: pénalité à Romanov, mais pas de dégâts. Par la suite, le Canadien n'a fait rien lors d'un premier avantage numérique, mais il tout fait - sauf marquer - lors du deuxième. Koskinen a multiplié les arrêts de qualité.

Décision renversée

Le Canadien a inscrit un but en avantage numérique lorsque Shea Weber, placé derrière le filet, a lancé la rondelle dans le dos de Koskinen, avant de ricocher dans le filet.

L'arbitre a refusé le but, estimant que Jeff Petry avait poussé le défenseur Devin Shore dans son gardien. À la reprise, on voyait que Shore a bousculé son gardien, mais pas vraiment en raison de la présence de Petry qui fait tout pour éviter le contact.

Le Canadien a contesté... et il a eu gain de cause. Une mention d'aide à Tyler Toffoli sur le jeu, son premier point avec le Tricolore.

Le Bleu-Blanc-Rouge a écopé de ses sixième et septième pénalités en troisième période, mais il n'a cédé.

Le premier de Lehkonen

En fait, lors d'une punition à Nick Suzuki, Artturi Lehkonen et Phillip Danault ont profité d'une descente à deux-contre-un qui s'est couronnée par le superbe but de Lehkonen qui a choisi de tirer. Bonne décision.

Le Canadien s'est fait jouer le même tour en fin d'engagement lorsque Devin Shore a privé Allen d'un jeu blanc quand le Tricolore était en avantage d'un homme. Mais ça n'a pas été suffisant pour les Oilers.

Les amateurs de sports
En direct de 12:00 à 14:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.