Pourquoi les Raptors ont choisi Tampa?

Pourquoi les Raptors ont choisi Tampa?Kyle Lowry, à gauche (AP Photo/Mark J. Terrill)

Les Raptors de Toronto débuteront la saison 2020-2021 à Tampa Bay. Les autorités canadiennes n’ont pas voulu faire d’exceptions pour ce qui est de la quarantaine imposées à ceux qui traversent la frontière, s’ils ne fournissent pas des services essentiels.

La demande a été refusée même si les joueurs doivent se soumettre à des tests de façon régulière.

Mais déjà avant d’avoir obtenu la réponse, les Raptors cherchaient ce plan B. Et les dirigeants de la ville de Tampa Bay se sont rapidement portés volontaires pour recevoir le club laissé sans domicile. Tampa avait aussi offert ses services à la LNH pour servir de ville bulle, si jamais l’idée était retenue pour l’an prochain. C’est ce que rapporte le Tampa Bay Times.

C’est donc au Amelia Center, là où joue le Lightning, que les Torontois installeront leurs pénates. Les Raptors espèrent être en mesure de retourner à Toronto en mars, mais le Amelia Center leur est promis jusqu’en juillet. Il ne serait pas surprenant que le club y passe la saison au complet.

Des spectateurs dans les gradins

Non seulement les Raptors vont trouver à Tampa un domicile fixe, mais aussi un endroit où ils pourront jouer devant des spectateurs. Lorsque le Lightning était en finale de la Coupe Stanley, on a permis au club de faire entrer 2000 personnes pour voir les matchs sur écran géant.

Depuis ce temps, le gouverneur de la Floride, le républicain Ron DeSantis, a laissé tomber toutes les restrictions liées à la pandémie. Il n’est donc pas impossible que ce chiffre augmente d’ici au moment où le club y jouera son premier match.

La NBA a l’intention de rouvrir les portes de ses édifices en 2021, permettant à ceux-ci d’être occupés entre 25 et 50% de leurs capacités, selon les états.

Au niveau de la télévision, il n’est pas clair si les amateurs de basketball de la région de Tampa pourront regarder les matchs à la télé, car c’est le Magic d’Orlando qui possède les droits pour ce marché. Il faudrait que les Raptors en viennent à une entente avec eux, ce qui est loin d’être fait.

Même si le maire de Toronto John Tory a indiqué publiquement que les Raptors appartenaient à Toronto et que les amateurs de basketball de Tampa ne devaient pas se faire d’idée par rapport à un possible déménagement du club, il reste que Tampa a une occasion en or de démontrer que la NBA dans ce coin de pays, ça peut marcher.

Les Raptors ont priorisé Tampa devant d’autres villes candidates comme Buffalo, Fort Lauderdale, Louisville, Nashville et Newark.

Puisqu'il faut se lever
En direct de 05:30 à 10:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.