• Accueil
  • Le portrait d'une LNH avec une division canadienne en 2021
98.5 Sports

Le portrait d'une LNH avec une division canadienne en 2021

Le portrait d'une LNH avec une division canadienne en 2021

Comme c’est le cas chaque mois depuis le printemps, le gouvernement canadien a encore annoncé cette semaine que les frontières entre le pays et les États-Unis demeureraient fermées au moins jusqu’au 21 novembre.

Lorsque l’on regarde vers les États-Unis, les choses ne s’en vont pas en s’améliorant. Encore une fois mardi, plus de 62 000 Américains ont contracté la COVID-19. Non, ce n’est pas demain que tout reviendra à la normale...

Pour éviter les problèmes que vivent des ligues comme la MLS avec des équipes qui doivent s’installer en permanence aux États-Unis, la LNH songe reconfigurer ses divisions pour minimiser la durée des déplacements en 2021, et surtout, éviter de franchir la frontière.

Si la LNH veut s’assurer de rapprocher les équipes l’une de l’autre dans chaque division et éviter les affrontements entre les clubs canadiens et américains, un réaménagement majeur est nécessaire.

Voici donc un exemple des nouvelles divisions potentielles de la LNH et ce à quoi elles pourraient ressembler si on tentait de minimiser les déplacements entre chaque ville de chaque division.

La division canadienne

Montréal, Ottawa, Toronto, Winnipeg, Calgary, Edmonton et Vancouver.

Si les équipes canadiennes ne jouent qu’entre elles, elles devront s’affronter entre 13 et 14 fois dans l’année pour se rendre à 82 matchs, ce que désire toujours la LNH.

La division métropolitaine

Boston, Buffalo, les Rangers et les Islanders de New York, New Jersey, Philadelphie, Pittsburgh et Washington.

La bonne nouvelle dans cette division, c’est que plusieurs voyages pourraient se faire en autobus.

La division centrale

Detroit, Chicago, Columbus, St-Louis, Nashville, Caroline, Tampa Bay et la Floride.

Cette division est loin d’être idéale, car on y retrouve des équipes toutes au nord du pays et d’autres toutes au sud. Mais il sera possible de varier un peu leur calendrier, étant donné la proximité de certaines villes avec celle de la métropolitaine.

La division ouest

Las Vegas, Arizona, Anaheim, Los Angeles, San José, Colorado, Dallas et Minnesota.

Cette division est définitivement celle qui demandera les plus longs déplacements. Il sera aussi difficile pour eux de diversifier leur calendrier étant donné la distance qui les sépare des autres villes de la LNH.

Ce calendrier et ces divisions sont loin de rendre la situation idéale. Les voyages seront longs et compliqués, notamment pour les équipes au Canada. Sans oublier que pour le spectacle, à un moment donné, ça peut devenir vraiment ennuyant pour les spectateurs de toujours voir que les mêmes équipes.

Mais pour la saison 2021, ça pourrait être une solution qui permettrait à la LNH d’opérer au maximum de ses capacités, en minimisant les accrochages logistiques.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En ondes jusqu’à 10:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.