12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope outline12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close16x16 spotify12x12 arrow left outline12x12 arrow right outline16x16 link12x12 photo outline16x16 google podcasts16x16 apple podcasts
  • Accueil
  • Dan Carcillo poursuit la Ligue canadienne de hockey pour intimidation et sévices

Dan Carcillo poursuit la Ligue canadienne de hockey pour intimidation et sévices

Dan Carcillo poursuit la Ligue canadienne de hockey pour intimidation et sévicesLen Redkoles/Getty Images
Dan Carcillo quand il jouait avec les Blackhawks

11:07

7:01

L’ancien joueur de la Ligue nationale de hockey Dan Carcillo, ainsi qu'un autre joueur de la Ligue de l'Ouest, Garrett Taylor, ont déposé une poursuite contre la Ligue Canadienne de Hockey.

Le circuit canadien comprend la Ligue de l’Ontario, la Ligue de l’Ouest et la Ligue de hockey junior majeur du Québec. 

Les accusations sont troublantes.

Cette poursuite arrive au lendemain d’une déclaration d’un ancien joueur qui a indiqué qu’il avait été forcé de consommer de la cocaïne lorsqu’il jouait avec les Rangers de Kitchener.

Selon Carcillo et Taylor, entre l’âge de 15 et 17 ans, les joueurs étaient régulièrement victimes d’intimidation, de bizutage, d’abus verbal et physique, de maltraitance et d’abus sexuel.

La poursuite, qui inclut plusieurs autres joueurs qui n’ont toujours pas été désignés, a été déposé, jeudi, à Toronto.

Carcillo qui a remporté la Coupe Stanley avec les Blackhawks est très impliqué dans la cause de la santé mentale des joueurs.

« Ce sont des choses qui arrivent régulièrement malheureusement et souvent avec des entraineurs et des directeurs généraux en connaissance de cause », peut-on lire dans la plainte déposée. 

Carcillo a fait diverses révélations, notamment le fait que l'entraîneur Jeff Perry du Sting de Mississauga s'était contenté de rire plutôt que d'intervenir lors d'une de ces manifestations.
 
Carcillo précise aussi que les recrues étaient régulièrement frappées sur le derrière avec des bâtons de gardien jusqu’au point de développer des lésions qui les empêchaient de s’assoir sur les bancs d’école. Les jeunes auraient informé les dirigeants du club, sans conséquence.

-Lors de voyages sur la route, jusqu’à huit joueurs nus étaient entassés dans la petite salle de bain de l’autobus. On leur lançait leur linge et ils devaient s’habiller de la tête au pied avant d’obtenir la permission de sortir, ce qui pouvait prendre plusieurs heures.

-Le « Rookie Rocket » était l’acte de mettre 2 ou 3 joueurs dans un panier de lavage avant de les pousser brusquement dans le mur. Plusieurs se seraient gravement blessés à cause de cela.

-Des insultes racistes, sexistes et homophobes étaient régulièrement lancées vers les joueurs recrurs.

De son côté, Taylor a relaté les histoires suivantes, lui qui évoluait à Lethbridge.

-À l’âge de 16 et 17 ans, il a été forcé, par l’entraineur Mike Dyck, de me battre contre ses propres coéquipiers pour « faire monter l’intensité de l’entrainement ».

Taylor aurait subi une importante commotion cérébrale. Sans compter les blessures subies par ses coéquipiers. Le directeur général Roy Stasiuk était aussi au courant de cette pratique.

-L’entraineur aurait payé de l’alcool aux joueurs avec sa carte de crédit.

-Lors d’un voyage en autobus, Taylor a été informé devant tous les autres qu’il était coupé. On l’a sorti de l’autobus en lui lançant un sac de poubelle portant ses effets personnels. Il n’avait pas un sou sur lui. Ses parents n’ont jamais été informés.

En direct de 03:00 à 07:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.