• Accueil
  • Relance de la saison | Un nouveau scénario dans la MLB

Relance de la saison | Un nouveau scénario dans la MLB

Relance de la saison | Un nouveau scénario dans la MLBLe commissaire de la MLB Rob Manfred (Steven Ferdman/Getty Images)

Lorsque la crise du nouveau coronavirus a commencé en mars, la MLB songeait à déplacer ses 30 équipes en Arizona pour y jouer les matchs de la saison dans des stades des ligues mineures situés non loin l’un de l’autre.

En avril, on parlait de former trois divisions basées sur la géographie, éliminant du même coup les Ligues américaine et nationale. Les 10 équipes de chaque division n’allaient jouer qu’entre elles. 

Mais voilà qu’un troisième scénario fait surface. La MLB songerait maintenant conserver ses six divisions. Mais on limitera le voyagement. Par exemple, la division Est de Ligue américaine ne jouera que contre les équipes de sa division et aussi contre les équipes de la division Est de la Ligue nationale.

C’est donc dire que 40% des matchs seront en fait des matchs intra-ligues. Il faudra donc, une fois pour toutes, finalement statuer sur le règlement du joueur désigné, c’est ce que rapporte le USA Today lundi.

On parle d’une saison régulière de 80 matchs, plutôt que les 100 matchs proposés dans le scénario précédant. Mais on conserverait l’idée de permettre à 14 équipes, et non 10 de participer aux séries éliminatoires, qui devraient se terminer au début du mois de novembre.

Les camps d’entraînement débuteraient en juin et la saison au début du mois de juillet. Les équipes auraient le choix de s’entraîner à leur site estival ou dans leur propre stade. 

Si une équipe n’est pas en mesure de jouer ses matchs à huis clos dans son propre stade, il y a toujours l’option de partager un stade avec une autre équipe ou jouer ses matchs dans son stade de camp d’entraînement.

Le projet ne verrait le jour que si les autorités de santé publique des États-Unis y donnaient le feu vert.

En direct de 12:00 à 15:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.