• Accueil
  • Dequoy, un risque bien calculé pour les Alouettes

Dequoy, un risque bien calculé pour les Alouettes

Dequoy, un risque bien calculé pour les AlouettesLa Presse canadienne

Les Alouettes de Montréal avaient une décision importante à prendre lorsque Marc-Antoine Dequoy est devenu disponible au 14e rang, jeudi, lors du repêchage de la Ligue canadienne de football.

Les Alouettes n’avaient aucun choix de premier tour et si jamais Dequoy arrive à se tailler un poste avec les Packers de Green Bay, les Alouettes se retrouveraient bredouilles. C’était donc un couteau à deux tranchants. Mais pour le directeur général Danny Maciocia, c’était un risque bien calculé.

« Premièrement, il faut se le dire, Marc-Antoine est un choix de premier tour. La seule raison pour laquelle il a glissé au deuxième tour c’est parce qu'il pourrait se retrouver dans la NFL.

« Nous avons eu de bonnes discussions avec les Packers et selon ce que l’on comprend, ils ont signé plusieurs demis défensifs et ils ne pourront pas tous les garder. J’adore Marc-Antoine et je lui souhaite vraiment de réaliser ses rêves dans la NFL. Mais si ça ne fonctionne pas, il m’a fait savoir qu’il voulait vraiment jouer ici. »

Les Alouettes ont sélectionné cinq Québécois sur leurs dix choix.

« Je n’ai pas sélectionné tous ces joueurs, car ils sont Québécois, mais on va se le dire, depuis quelques années les meilleurs programmes de football sont ici. 

« J’ai de la misère à voir des Québécois aller dominer ailleurs. Ces gars-là veulent jouer ici, et c’est important de leur donner la chance de rester chez nous. Selon moi, c’est une lacune que l’on avait ici depuis trop longtemps. »

Maciocia se dit chanceux dans un certain sens. Le camp d’évaluation à Toronto a été annulé et plusieurs équipes de la LCF comptaient sur ce camp pour évaluer les meilleurs Québécois. Maciocia, lui, les connaissait très bien, étant donné son poste d’entraineur des Carabins de l'Université de Montréal en 2019.

Mis à part Dequoy, Maciocia s’est dit très excité aussi par ses autres choix.

« Cameron Lawson (plaqueur défensif) on l’aime beaucoup. On voulait s’améliorer sur la ligne défensive et il nous aidera surement à ce niveau. Andrew Becker (joueur de ligne offensive), s’il n’avait pas encaissé deux commotions récemment, il aurait été un choix de premier tour. »

« Il y a aussi Carter O’Donnell (joueur de ligne à l’attaque) qu’on ne pouvait tout simplement pas laisser passer au 22e tour. Je sais qu’il a reçu une avance d’argent de la part des Colts d'Indianapolis et il jouera probablement dans la NFL, mais c’est un joueur spécial. J’ai parlé à son entraineur en Alberta cette semaine qui nous a dit que si ça ne fonctionnait pas en NFL il allait avoir un impact immédiat sur notre équipe dès son arrivée. »

Maciocia indique que les Alouettes sont prêts à lancer leur équipe sur le terrain, et n’attendent que le feu vert des autorités pour le faire.

Musique
En direct de 03:00 à 07:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.