• Accueil
  • Sans choix de premier tour, les Alouettes se préparent pour le repêchage

Sans choix de premier tour, les Alouettes se préparent pour le repêchage

Sans choix de premier tour, les Alouettes se préparent pour le repêchageLa Presse Canadienne
Ron s'entretient avec Danny Maciocia

16:59

Ron s'entretient avec Danny Maciocia

Détails

C’est jeudi qu’aura lieu le repêchage annuel de la Ligue canadienne de football et comme les autres équipes de la ligue, les Alouettes tentent, malgré la pandémie, de se préparer du mieux qu’ils le peuvent.

C’est à partir de son sous-sol que le nouveau directeur général des Alouettes, Danny Maciocia, fera ses choix. 

« Je ferai ça à partir de la maison avec un écran, en téléconférence avec mes dépisteurs et mon téléphone ouvert au cas où d’autres directeurs généraux veuillent me rejoindre pour faire des transactions, a déclaré Maciocia lors d'une conférence téléphonique avec les médias lundi. J’aurai aussi mes enfants ici qui pourront peut-être m’emmener un café ici et là. »

Maciocia n'a d'autre choix que de se préparer, d'une certaine façon, comme si tout était au beau fixe.

« Je vais opérer comme s’il allait y avoir une saison. De toute façon je suis confiant qu’il y en aura une, de quelle façon je ne sais pas, mais je pense qu’on va jouer éventuellement. »

Malheureusement pour les Alouettes, la crise est arrivée à un bien mauvais moment. Le club qui a vécu de grands moments de transformation cet hiver n’a même pas eu le temps d’embaucher d’autres dépisteurs avant que la fermeture ne se produise.

« Je suis certain que dans les autres équipes, ils sont plus nombreux que nous, nous ne sommes que cinq, mais je te dirais que les quatre autres travaillent pour huit. On n’est peut-être pas beaucoup, mais on est très efficace. »

Pas de choix de premier tour

Les Alouettes n’ont pas de choix de première ronde. L’ancien directeur général avait échangé ce choix à Hamilton en 2018 lorsqu’il a obtenu le quart Johnny Manziel. Une transaction qui s’est avérée désastreuse.

« Je connaissais la situation quand j’ai pris cet emploi. Mais nous avons cinq choix dans les quatre premières rondes. Je suis quand même à l’aise et je crois que nous allons être capables d’aller chercher les joueurs dont nous avons besoin. » 

Les Alouettes aimeraient pouvoir améliorer, entre autres, la ligne offensive jeudi soir. Auront-ils de l’intérêt pour le joueur de coin Marc-Antoine De Quoy, qui a récemment signé avec les Packers? Maciocia a préféré garder son jeu près de lui.

« Tout dépend des besoins d’une organisation à cette position. Mais si on jure qu’un joueur de ce calibre pourrait rejoindre les rangs de ton équipe avant deux ans, ça peut vraiment valoir la peine. »

Selon Maciocia, De Quoy pourrait vite combler une place au poste de coin, mais aussi évoluer sur les unités spéciales.

Deux autres noms

Les Alouettes n’ont eu aucune discussion avec l’agent de l’ancien receveur des Alouettes S.J. Green qui aimerait poursuivre sa carrière. Il semble peu possible que e dernier reviennent à Montréal. Maciocia a expliqué que la position dans laquelle se retrouvent les Alouettes vis-à-vis le plafond salarial était complexe.

Mais il a aussi expliqué que lorsque Green sera prêt à jouer une dernière saison, il serait important pour les Alouettes de lui permettre de pouvoir accrocher ses crampons à Montréal.

Maciocia n’a pas non plus de nouvelles de Quan Bray, qui a été arrêté cet hiver en possession de 157 livres de marijuana.

En direct de 21:00 à 00:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.