12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope outline12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close16x16 spotify12x12 arrow left outline12x12 arrow right outline16x16 link
  • Accueil
  • COVID-19 en Allemagne: Le quotidien bouleversé d'une Québécoise

COVID-19 en Allemagne: Le quotidien bouleversé d'une Québécoise

COVID-19 en Allemagne: Le quotidien bouleversé d'une QuébécoisePC/Archives

6:31

La Québécoise Michèle Laflamme est la directrice para-hockey (hockey sur luge) au Comité international paralympique. Désormais installée en Allemagne, elle a vu son quotidien bouleversé, comme des millions d’autres personnes.

Michèle Laflamme a commencé son mandat en janvier, avant que l’Europe ne réalise vraiment ce qui allait se passer.

« Nous n’étions vraiment pas au stade de pandémie. Je commençais même à planifier mes visites à Pékin, pour visiter les sites et les infrastructures en préparation des jeux de 2022. Quand on a vu la situation évoluer, on a mis une pause sur la planification, mais le reste de nos événements continuaient à aller de l’avant. »

En février, des interrogations se posaient, mais les dirigeants pensaient quand même se rendre aux championnats européens à la mi-avril.

« Mais en dix jours, tout a changé et on a pris la décision de tout annuler. »

Les bureaux paralympiques sont à Bonn, à une trentaine de minutes de Cologne.

« La majorité de mes collègues sont des expatriés comme moi. Des Américains, des Australiens, donc, on s’entraide beaucoup. Moi, mon allemand est plus que de « base ». J’aurais de la misère à faire mon épicerie seule. On est tous ensemble là-dedans. On travaille tous de la maison. »

Il y a environ 7000 cas de confirmés en Allemagne, pour une population de 80 millions. Et les citoyens ont changé d’attitude.

« Au début, on l’a vu partout, pas seulement en Allemagne, je crois que bien du monde pensaient que les gens en faisaient un drame, mais depuis une semaine, il y a eu un gros changement. Les gens prennent ça au sérieux. »

Les écoles, les garderies et les magasins sont désormais fermés en Allemagne, sauf les épiceries et les pharmacies. Mais il faudra peut-être changer les habitudes locales.

« Il est question d’ouvrir les épiceries le dimanche. Ici, le dimanche, c’est considéré comme la journée du silence. Toutes les boutiques sont fermées et les voisins s’attendent à ce que personne ne fasse de bruit entre 10h et 15 heures pour que ça soit une journée relaxante. »

En direct de 12:00 à 15:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.